La « petite guerre » en Amérique du Nord durant la Guerre de Sept Ans (1756-1763)

Il n’est pas aisé de tracer la limite dans les évolutions de l’art de la guerre moderne occidental : certes la coopération entre Européens et acteurs locaux non-européens est désormais bien établie, et n’est d’ailleurs qu’une variation dans une constante historique[i], dans le sens de coopération avec des peuples/acteurs externes à sa propre conception de la guerre, de ses buts et des moyens de la mener … Continuer de lire La « petite guerre » en Amérique du Nord durant la Guerre de Sept Ans (1756-1763)

Entre traditions et « modernité » : Grandeur et dépendances du royaume du Kongo

La fin du XVe siècle renvoie logiquement aux Grandes Découvertes, aux grandes puissances européennes à la conquête du monde, avantagées par leur supériorité technologique. En quelque sorte, l’image d’épinal de Cortès et ses conquistadors, renversant l’Empire Aztèque à la pointe de leurs épées et de leurs arquebuses. Sans être totalement fausse – l’armement et les doctrines procurant effectivement un avantage – cette vision demeure bien … Continuer de lire Entre traditions et « modernité » : Grandeur et dépendances du royaume du Kongo

Les Mélophores

La puissance de l’armée perse achéménide s’est principalement illustrée lors des guerres médiques. Créée sous Cyrus le Grand dans le but d’étendre et de protéger l’empire, elle connaît de nombreuses modifications et améliorations, notamment sous Darius 1er, jusqu’à devenir une armée professionnelle (spāda). La division de l’armée achéménide suivait un système décimal. Il existait quatre unités. La plus petite, dathambam, était composée de dix hommes … Continuer de lire Les Mélophores

Une histoire de poudre et d’acier : la bataille de Nagashino ou le triomphe de la modernité ?

28 juin 1575, 3e année de l’ère Tenshō, 5 heures du matin. Après une nuit de pluie torrentielle, le soleil se lève sur l’étroite plaine de Shitaragahara, encore recouverte d’une légère brume matinale. On devine, tout à fait au centre, les rizières bordant le lit de la rivière Rengo, inexploitées depuis le début du siège. Bientôt, à la mélopée de l’eau, s’ajoutent le bourdonnement d’un … Continuer de lire Une histoire de poudre et d’acier : la bataille de Nagashino ou le triomphe de la modernité ?

Éditorial du dossier n°5 : Histoire militaire et culture

En ce début de nouvelle année, que nous vous souhaitons bonne et heureuse, La Revue d’Histoire Militaire a décidé de dévier de son cheminement habituel, pour vous proposer un dossier thématique non chronologique. Il ne sera donc pas question d’un aspect de l’art de la guerre durant l’époque moderne, mais d’un sujet beaucoup plus large et tout aussi passionnant : la représentation et les objectifs … Continuer de lire Éditorial du dossier n°5 : Histoire militaire et culture

MACZKOW, enclave polonaise en Allemagne ou la 1ère Division polonaise après la guerre

En avril 1945, l’avancée de la 1ère Division blindée polonaise libère de nombreux camps de prisonniers, dont celui de Oberlangen. Celui-ci contient des femmes polonaises de l’Armia Krajowa ayant participées à l’insurrection de Varsovie en août 1944. Elles sont surprises de se voir libérées par leurs compatriotes, combattants en exil. Certaines de ces femmes sont malades, et 27 d’entre-elles seront envoyées à l’hôpital des Bateliers … Continuer de lire MACZKOW, enclave polonaise en Allemagne ou la 1ère Division polonaise après la guerre

Le Roi et la Guerre au cours du Moyen Âge occidental

Sous l’Ancien Régime, le roi dirigeait la guerre. Il décidait de son déclenchement et de son déroulement. Il était donc souverain dans la guerre[1]. C’est ce que l’historien Joël Cornette a appelé « le roi de guerre[2] ». Nous connaissons à ce titre des images fortes témoignant de cette souveraineté royale dans un conflit : Henry IV sur son cheval blanc conquérant son royaume ; Louis XIV majestueux, cambré … Continuer de lire Le Roi et la Guerre au cours du Moyen Âge occidental

Les akutō durant l’époque Kamakura : de la rébellion de petits fonctionnaires de provinces au renversement d’un régime shōgunal

L’ouverture du shōgunat de Kamakura Ce que nous pouvons nommer « Moyen Âge » tend à différer d’une aire géopolitique à une autre, notamment lorsque nous nous intéressons à l’Orient. Concernant l’archipel japonais, la période médiévale est définie comme commençant durant la seconde moitié du douzième siècle, après celle dite « ancienne » ou « classique », qui fut marquée par des siècles de paix relative et par le développement des … Continuer de lire Les akutō durant l’époque Kamakura : de la rébellion de petits fonctionnaires de provinces au renversement d’un régime shōgunal

L’Ordre des chevaliers teutoniques et la Pologne, deux représentations de la chrétienté en conflit

Le conflit opposant l’Ordre de la Maison de Sainte-Marie-des-Teutoniques (appelée plus communément l’Ordre des chevaliers teutoniques) au Royaume de Pologne est l’un des conflits les plus marquants de l’époque médiévale dans l’espace centre-est européen. Les moines soldats allemands se sont établis au sud de la Mer baltique, sur la terre de Chełmno, à la frontière de la Prusse, en 1226 suite à un accord passé … Continuer de lire L’Ordre des chevaliers teutoniques et la Pologne, deux représentations de la chrétienté en conflit

La figure de l’otage entre les XIe et XVe siècles

1152, le royaume d’Angleterre est plongé dans The Anarchy, une guerre civile où s’affrontent pour le trône Mathilde l’Empress et le roi Étienne, respectivement fille et neveu d’Henri Ier. Le roi Étienne assiège le château de Newsbury où sont repliés Jean le Maréchal et ses hommes. Il tient en son pouvoir le fils de Jean, Guillaume, futur Guillaume le Maréchal surnommé « le meilleur chevalier … Continuer de lire La figure de l’otage entre les XIe et XVe siècles