La guerre russo-turque de 1768 à 1774

La guerre russo-turque de 1768 est l’amorce d’une expansion considérable de l’Empire russe des Balkans vers les rives de la mer Noire, modifiant ainsi l’équilibre géopolitique de la Méditerranée orientale au XVIIIe siècle. Deux aspects caractérisent ce conflit : la volonté russe d’obtenir une ouverture sur la mer Égée, et le retard militaire de l’Empire ottoman par rapport aux autres empires. En effet, les Ottomans … Continuer de lire La guerre russo-turque de 1768 à 1774

Rob Roy, un film représentatif de l’effacement progressif de la société et de la culture écossaise au XVIIIe siècle ?

Un film permettant d’interroger l’historiographie sur la question des rapports entre populations, pouvoir central et pouvoirs locaux et la place du 7e art dans la représentation historique La question du rapport entre les populations locales, mais aussi entre les pouvoirs locaux et les pouvoirs centraux est un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre chez les historiens français et notamment chez les spécialistes de … Continuer de lire Rob Roy, un film représentatif de l’effacement progressif de la société et de la culture écossaise au XVIIIe siècle ?

L’emploi de la variole pour tuer les Amérindiens du Fort Pitt (1763)

Les traces du passé nous ont montré que l’existence de l’utilisation d’armes biologiques fut bien réelle même s’il est parfois plus difficile de prouver sa réussite que son intention. En empoisonnant les pointes des flèches ou les sources d’eau grâce aux cadavres en décomposition[1], les Grecs faisaient état des premières techniques de déstabilisation de l’ennemi il y a 2400 ans. La putréfaction des cadavres humains … Continuer de lire L’emploi de la variole pour tuer les Amérindiens du Fort Pitt (1763)

20 novembre 1759 : Quand un projet d’invasion de l’Angleterre tombe à l’eau

Si l’année 1759 est qualifiée par les Anglais d’annus mirabilis (année miracle), elle devient logiquement et par opposition une annus horribilis (année horrible) pour le royaume de France. En effet, cette année marque un tournant majeur dans la guerre de Sept Ans : l’armée de Louis XV subit d’importantes défaites face aux Prussiens, Britanniques et Hanovriens, autant en Europe qu’en Amérique du Nord. Le 20 novembre, … Continuer de lire 20 novembre 1759 : Quand un projet d’invasion de l’Angleterre tombe à l’eau

Bonaparte au pont de Lodi, mai 1796, ou comment naissent les Légendes

En cette toute fin d’avril 1796, le feld-maréchal autrichien Beaulieu, commandant les armées autrichiennes d’Italie du nord, n’y comprend rien : tous ses rapports sont accablants, désespérants, incompréhensibles ! Mais que l’on vienne lui dire qui est cet inconnu, ce Buonaparte, qui, depuis une vingtaine de jours, se permet de voler de victoire en victoire contre les alliés piémontais d’abord, contre les troupes impériales autrichiennes ensuite ? Qui … Continuer de lire Bonaparte au pont de Lodi, mai 1796, ou comment naissent les Légendes

Le soutien santé de l’armée du Roi lors de la campagne de Bohême

Etude sur le fonctionnement des hôpitaux fixes et de l’hôpital ambulant, qui prévalait avant l’ordonnance du premier janvier 1747. Les plaies par armes à feu et par éclat de boulets et de bombes, sont l’objet de nombreux ouvrages de chirurgie[1]. Depuis le XVIe siècle et à l’aube du XVIIIe siècle, un chirurgien, est intégré dans chaque régiment[2]. Parallèlement, un entrepreneur est lié au Roi par … Continuer de lire Le soutien santé de l’armée du Roi lors de la campagne de Bohême

La « petite guerre » en Amérique du Nord durant la Guerre de Sept Ans (1756-1763)

Il n’est pas aisé de tracer la limite dans les évolutions de l’art de la guerre moderne occidental : certes la coopération entre Européens et acteurs locaux non-européens est désormais bien établie, et n’est d’ailleurs qu’une variation dans une constante historique[1], dans le sens de coopération avec des acteurs externes à sa propre conception de la guerre, de ses buts et des moyens de la mener … Continuer de lire La « petite guerre » en Amérique du Nord durant la Guerre de Sept Ans (1756-1763)

« Messieurs les maîtres, veuillez assurer vos chapeaux, nous avons l’honneur de charger… »

L’honneur, la valeur au-delà de toute autre considération dans l’armée française du XVIIIe siècle (et au-delà…) On ne pourrait trouver meilleure introduction que la phrase du fameux marquis breton de Saint-Pern disant à ses soldats avant un combat durant la Guerre de Sept Ans (1757-1762) : « Dans tous les cas, mieux vaut un boulet dans le ventre qu’une égratignure à son honneur ! » … Continuer de lire « Messieurs les maîtres, veuillez assurer vos chapeaux, nous avons l’honneur de charger… »

Les Amours de la Grande Armée

Les relations hommes-femmes et plus spécialement les relations sentimentales entre les militaires de la Grande Armée de Napoléon et les femmes qui ont pu croiser leur route sont plus que tumultueuses et pourraient faire l’objet de dizaines de livres. En guise d’introduction, fatalement très succincte, nous livrons ici quelques témoignages qui évoquent, à leurs façons, de manière négative ou positive, ces relations militaires masculins-femmes durant … Continuer de lire Les Amours de la Grande Armée

« Tirez les premiers, Messieurs les Français… »

Carnages plaisants et puissance de feu au temps de la soi-disante guerre en ‘’dentelles’’ Le 11 mai 1745, il y a de cela exactement 275 ans, se déroulait la bataille de Fontenoy, dans un petit village de Belgique, en bordure du fleuve Escaut. Sans doute l’une des plus grandes, sinon la plus grande, victoire des Français dans la longue série des confrontations franco-anglaises, cette bataille … Continuer de lire « Tirez les premiers, Messieurs les Français… »