Charges des chevaliers-gardes russes, Archibald Forbes ; A. Hilliard Atteridge, Batailles du Dix-neuvième siècle, 1901, Internet Archive Book

Mettre à profit l’environnement et les tactiques de diversion : le cas d’école de la bataille d’Austerlitz

Nous sommes le 2 décembre, date de la bataille d’Austerlitz. Il n’est pas nécessaire de présenter plus avant cette grande victoire de l’empereur Napoléon Ier. Plus de 85 000 soldats austro-russes sont défaits par environ 75 000 combattants français. Cette bataille est très intéressante puisqu’elle permet de souligner deux éléments tactiques importants : la diversion ainsi que l’utilisation de l’environnement, dont la prise du fameux … Continuer de lire Mettre à profit l’environnement et les tactiques de diversion : le cas d’école de la bataille d’Austerlitz

Georg Benedikt Wunder, Insurrection de Novembre à Varsovie, 1831

L’insurrection de Varsovie de 1830 : le début de la guerre d’indépendance polonaise

C’est à l’époque du congrès de Vienne (1815) que le nouveau sort de la Pologne est scellé, au cœur de l’Europe des empires. À la chute de l’empire napoléonien, le congrès partage les pays du continent entre la Prusse, l’Autriche et la Russie. Ainsi, la Pologne est rattachée en grande partie à l’empire russe, d’autres provinces telles que la Posnanie et la « Prusse occidentale … Continuer de lire L’insurrection de Varsovie de 1830 : le début de la guerre d’indépendance polonaise

Les-Petroleuses

 Les « Pétroleuses » par  Edith THOMAS   

Cette étude traite un sujet souvent évoqué, mais jamais étudié à fond. Le titre avec les guillemets annonce bien l’esprit de l’ouvrage et de l’auteur : la Commune de 1871 est à la fois sympathique et justifiée face aux Versaillais. Les Communards ont été des victimes malgré des fautes indiscutables ; enfin et surtout, les femmes sont des victimes sociales face à la misogynie des hommes de l’époque, qu’ils soient conservateurs ou révolutionnaires. Continuer de lire  Les « Pétroleuses » par  Edith THOMAS   

Couverture de ANCEAU Éric, Ils ont fait et défait le Second Empire

Ils ont fait et défait le Second Empire – ANCEAU Éric

Parmi les vingt-cinq personnalités retenues par l’auteur, cinq ont trait à l’histoire militaire. Abd el-Kader, émir de Mascara (1808-1883), descendant du Prophète, exceptionnellement doué, était docteur de la loi coranique à douze ans. À 24 ans, il a organisé les « bases d’un proto-État centré sur l’Oranais » et Bugeaud l’a qualifié d’« homme de génie ». Après sa reddition au duc d’Aumale en 1847, il a été, contrairement aux assurances données, emprisonné à Toulon. Voyant dans la chute de Louis-Philippe et l’avènement de la Deuxième République un châtiment divin, il est transféré à Pau, puis à Amboise. Continuer de lire Ils ont fait et défait le Second Empire – ANCEAU Éric

Walter Bruyère-Ostells  (s.l.d. de)  Les Troupes de Marine au combat : De l’Alma à Bazeilles : 1854 – 1870.

Les troupes de marine au combat : de l’Alma à Bazeilles, 1854-1870 – Walter Bruyère-Ostells

Ce volume réunit les Actes du colloque consacré aux troupes de marine sous le Second Empire. Préfacé par le Général Garnier, le Pr. Bruyère-Ostells et le Commandant Cadeau, il débute par la contribution de notre Président M. le Doyen Jean-David Avenel sur la campagne du Mexique. La « plus grande pensée du règne » est née de considérations politiques – faire contrepoids aux États-Unis déchirés par la guerre civile -, économiques (mines d’or) et religieuses (défendre les catholiques contre le laïque Juarez). En janvier 1862, six compagnies d’infanterie et une batterie d’artillerie de marine débarquaient à Veracruz. Continuer de lire Les troupes de marine au combat : de l’Alma à Bazeilles, 1854-1870 – Walter Bruyère-Ostells

La charge du 5th Lancers à la bataille d'Elandslaagte, pendant la deuxième guerre des Boers (1899-1902)

11 octobre 1889 : la seconde guerre des Boers

Raisons et contexte d’une guérilla Le terme « Boers » en hollandais signifie « paysans » (aussi appelé Afrikaners), et désigne les descendants des colons hollandais et français venus s’installer au Cap de Bonne Espérance au XVIIe siècle. La guerre des Boers se réfère à deux conflits du XIXe siècle opposant les Anglais et les Boers pour la possession des terres d’Afrique du Sud. Le … Continuer de lire 11 octobre 1889 : la seconde guerre des Boers

ROUSSILLON Sylvain, 1812, le conflit méconnu.

L’Autre guerre d’indépendance. 1812, histoire de la deuxième guerre américaine – ROUSILLON Sylvain

En 1812, les États-Unis ont failli disparaître sous les coups des Red Coats. La jeune république ne comptait en 1783 que 87 soldats réguliers, et l’effectif de l’US Army s’élevait en 1802 à 3 220 militaires, sans cavalerie, jugée trop onéreuse par le président Jefferson. Divisés entre les partis fédéraliste et démocrate-républicain, les États-Unis abritent encore 450 à 500 000 loyalistes, et 70 000 se sont réfugiés au Canada. Sans égards pour la neutralité de Washington, la Royal Navy a capturé et enrôlé de force 10 000 matelots et citoyens américains. Le 22 juin 1807 une frégate anglaise tire sans sommation sur un vaisseau de l’US Navy. Continuer de lire L’Autre guerre d’indépendance. 1812, histoire de la deuxième guerre américaine – ROUSILLON Sylvain

Couverture du livre PÉRÈS Alban, Devises de l'armée française : de l'Ancien Régime au XXIe siècle, Nice, Arcadès Ambo, 2019, 358 p.

Les devises de l’armée française

Le langage populaire est emprunt de termes ou d’expressions issus du champ militaire. Cette contribution culturelle ne passe pas inaperçue, pourtant, certains de ses éléments demeurent inconnus. C’est le cas de certaines phrases, qu’on se prend à dire ou redire, sans forcément connaître leur origine (tout du moins présumée). Deux exemples : « j’y suis, j’y reste » et « qui s’y frotte s’y pique … Continuer de lire Les devises de l’armée française

La capture de Bắc Ninh, anonyme, 1884, Images d’Épinal

La guerre franco-chinoise de 1883-1885

Au courant du XIXe siècle, l’empire chinois des Qing (清朝) est irrémédiablement en phase de déliquescence. Maintenant des contacts humains et commerciaux très limités avec l’étranger, la Chine n’a d’autres choix que de s’ouvrir au commerce avec l’Angleterre à l’issue de la première guerre de l’opium, s’achevant en 1842 par une nette victoire des Britanniques qui jouissent d’une supériorité technique, militaire et navale. Les avantages … Continuer de lire La guerre franco-chinoise de 1883-1885

28 février 1871 : capitulation de Paris devant les Prussiens lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871

D’abord inter-étatique, la guerre finit par diviser la société française en 1871 : c’est la Commune, les Français s’affrontent, Paris n’étant pas la seule ville à s’insurger. En parallèle, ces épisodes militaires permettent la création du IIe Reich allemand, le point d’orgue de l’unification allemande. La guerre impériale  Le 19 juillet 1870, Napoléon III (1808-1873) déclare la guerre à la Prusse de Bismarck (1815-1898). L’empereur … Continuer de lire 28 février 1871 : capitulation de Paris devant les Prussiens lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871