Représentation de la bataille de la rivière Uji, les Taira (à gauche) attaquant les troupes de Minamoto no Yorimasa (à droite) sur le pont et traversant la rivière

Le clan Taira et le conflit de Genpei : les premières remises en question du régime Taira (3/4)

Dans les deux premières parties de notre dossier, nous nous étions penchés sur la manière dont le clan Taira, et notamment son chef, Taira no Kiyomori 平清盛 (1118-1181), s’était hissé au pouvoir grâce à ses relations avec le « régime de la maison de l’empereur retiré », l’insei 院政, sa participation à des conflits guerriers et la réutilisation à son compte de systèmes politiques, matrimoniaux, économiques et religieux. Continuer de lire Le clan Taira et le conflit de Genpei : les premières remises en question du régime Taira (3/4)

ROUSSILLON Sylvain, 1812, le conflit méconnu.

L’Autre guerre d’indépendance. 1812, histoire de la deuxième guerre américaine – ROUSILLON Sylvain

En 1812, les États-Unis ont failli disparaître sous les coups des Red Coats. La jeune république ne comptait en 1783 que 87 soldats réguliers, et l’effectif de l’US Army s’élevait en 1802 à 3 220 militaires, sans cavalerie, jugée trop onéreuse par le président Jefferson. Divisés entre les partis fédéraliste et démocrate-républicain, les États-Unis abritent encore 450 à 500 000 loyalistes, et 70 000 se sont réfugiés au Canada. Sans égards pour la neutralité de Washington, la Royal Navy a capturé et enrôlé de force 10 000 matelots et citoyens américains. Le 22 juin 1807 une frégate anglaise tire sans sommation sur un vaisseau de l’US Navy. Continuer de lire L’Autre guerre d’indépendance. 1812, histoire de la deuxième guerre américaine – ROUSILLON Sylvain

Macedonian light infantry, Giuseppe Rava, gouache sur papier Moulin d’arches

La notion de « guerre irrégulière » chez les Grecs

La notion de « guerre irrégulière » est devenue au fil du temps et au gré des évolutions stratégiques l’une des principales façons de combattre et de faire la guerre. Ce terme, bien que présent bien avant, s’est répandu et imposé dans le vocabulaire historique lors de la guerre froide, il recouvre plusieurs types d’affrontements plus ou moins importants tels que les guérillas, opérations de … Continuer de lire La notion de « guerre irrégulière » chez les Grecs

L'impensable Défaite

L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933 – Gerd Krumeich

Comment les Allemands ont-ils vécu la défaite de leur pays lors de la Première Guerre mondiale, actée par l’armistice du 11 novembre 1918 et consacrée par le traité de Versailles l’année suivante ? Tel est le questionnement central de Gerd Krumeich dans L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933, édité en allemand en 2018, puis traduit en français et récemment republié au format poche. Né à … Continuer de lire L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933 – Gerd Krumeich

L’artillerie au cœur de la Renaissance - Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

L’artillerie au cœur de la Renaissance – Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

Ce petit livre, 128 pages, contribue à la connaissance de l’évolution de l’art militaire dans une période cruciale, celle où commence la deuxième ère de l’artillerie, c’est-à-dire celle des projectiles métalliques. Rédigé à partir du traité de Bénédit de Vassalieu Le recueil du règlement pour l’artillerie, rédigé sans doute vers 1590-1600, le présent ouvrage permet à l’auteur de décrire les éléments de l’artillerie française durant le XVIe siècle. Sont ainsi décrits l’organisation administrative de l’artillerie et le début d’une normalisation : les 6 calibres de France, et la fabrication des canons, puis les éléments qui permettent de les utiliser, enfin la production de la poudre, opération coûteuse et primordiale, puis le service des pièces. Tout est accompagné de tableaux et de schémas qui permettent d’illustrer des exposés sur le sujet. Bref nous avons affaire à un manuel d’instruction simple et presque complet. Continuer de lire L’artillerie au cœur de la Renaissance – Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

Robert, duc de Normandie, lors du siège d'Antioche, 1097-1098 ; J.J. Dassy, 1850, « Croisades, origines et conséquences. »

La première croisade (1095-1099)

Ce qu’on appela a posteriori « La première croisade » est un appel au pèlerinage armé pour délivrer le Saint-Sépulcre lancé par Urbain II en 1095 lors du Concile de Clermont. Le discours du pape reste assez vague, car il n’a été transcrit que quatre ans plus tard par quatre témoins différents, lorsque cette première Croisade prit fin, en 1099. La première Croisade est-elle une … Continuer de lire La première croisade (1095-1099)

Photographie du célèbre torii 鳥居 (portail érigé pour, entre autres, indiquer l’entrée d’un sanctuaire shintô) « flottant » (car en partie immergé dans la mer) du sanctuaire d’Itsukushima

Le clan Taira et le conflit de Genpei : la quête d’omnipotence de Kiyomori (2/4)

Dans notre article précédent, nous nous étions intéressés à la manière dont le clan Taira avait accru sa puissance économique et militaire à travers, entre autres, des relations privilégiées avec l’insei 院政, le « régime de la maison de l’empereur retiré ». Dans ce deuxième article, nous examinerons comment Taira no Kiyomori 平清盛 (1118-1181), chef de son clan, a repris les systèmes politiques et religieux des régimes précédents afin de continuer son ascension vers l’omnipotence et de tenter de mettre en place une lignée impériale Taira. Continuer de lire Le clan Taira et le conflit de Genpei : la quête d’omnipotence de Kiyomori (2/4)

CROUY-CHANEL Emmanuel, Le Canon : Moyen-Âge, Renaissance

Le Canon : Moyen-Âge, Renaissance – Emmanuel de Crouy-Chanel

Ce pavé de 2,1 kg, d’un format imposant, abondamment illustré, est remarquable par de très nombreux points, néanmoins il amène quelques critiques. Disons en préalable qu’il traite un sujet qui aide à comprendre les périodes indiquées dans le titre : XIVe et XVe siècles et première moitié du XVIe car ce dernier est évoqué d’ordinaire par des images souvent répétées, mais non par une étude approfondie comme ici. Continuer de lire Le Canon : Moyen-Âge, Renaissance – Emmanuel de Crouy-Chanel

GUERRE Stéphane, Louis XIV

Louis XIV – Stéphane Guerre

Cette brève biographie de Louis XIV constitue une habile synthèse des différentes études consacrées depuis une décennie au roi et à son règne. Dès l’enfance, Louis XIV fut marqué par l’exemple édifiant de son père, dont le règne fonda la puissance européenne française, ainsi que par les marques de fermeté de sa mère et de Mazarin. Louis XIV fit montre d’une maîtrise de son corps et de ses émotions (excepté quelques défaillances remarquées, notamment lors de ses vieux jours), primordiale pour incarner une autorité supérieure, souvent amalgamée au mot fourre-tout « absolutisme ». Ce dernier donne à Louis XIV une image fallacieuse d’un roi autocrate, sans limites. Continuer de lire Louis XIV – Stéphane Guerre

Etat Islamique

L’État islamique et la religion : autopsie d’un paradoxe

En novembre 2015, deux attaques terroristes secouèrent le cœur de Paris. Le Bataclan, le Stade de France et des terrasses de café furent prises pour cibles par un commando armé qui assassina 130[1] personnes et en blessa 413. Perpétrée par une mouvance djihadiste, l’attaque fut rapidement revendiquée par l’organisation État Islamique en Irak et au Levant (EEIL), qui s’était déjà renommé « État Islamique » (EI) après que leur chef Abu Bakr-al-Baghdadi ait revendiqué le titre de calife. Continuer de lire L’État islamique et la religion : autopsie d’un paradoxe