August Storm

August Storm : l’opération soviétique qui acheva l’empire du Japon

Lorsque nous nous intéressons à la Seconde Guerre mondiale du point de vue japonais, nous pouvons observer que la guerre russo-japonaise de 1945 est pratiquement ignorée par les historiens militaires occidentaux. Cela est dû, d’une part, à la brièveté de l’affaire et, d’autre part, au fait que la machine de guerre japonaise avait été depuis bien longtemps démontée par les efforts combinés américains sur la terre, sur la mer et dans l’air durant les années précédentes. De plus, la déclaration de guerre soviétique contre le Japon le 8 août 1945 a été minimisée par l’annonce du largage d’une première bombe atomique sur Hiroshima deux jours plus tôt et de celle de Nagasaki le lendemain. Continuer de lire August Storm : l’opération soviétique qui acheva l’empire du Japon

SOUTOU Georges-Henri, La Guerre froide : 1943-1990

« La guerre froide : 1943-1990 » étudiée par Georges-Henri Soutou

Quiconque étudie les relations internationales ne peut faire l’économie d’une étude approfondie de la période communément dite de la guerre froide. Sur ce sujet, l’historien spécialiste des relations internationales et de la guerre froide Georges-Henri Soutou nous livre une synthèse très complète (malgré ses limites) de plus de 1000 pages sur cette période très complexe : La guerre froide : 1943-1990[1]. Il s’avère enrichissant d’enseignement … Continuer de lire « La guerre froide : 1943-1990 » étudiée par Georges-Henri Soutou

L’arme aéronavale durant la guerre d’Asie-Pacifique

En Asie, la Seconde Guerre mondiale est relativement connue pour les doctrines terrestres offensives et défensives – alliées ou japonaises – appliquées sur les différentes îles du Pacifique. L’exemple le plus cité étant sûrement Iwojima. Pourtant, lorsque l’on s’intéresse plus précisément aux tactiques employées tout au long du conflit, on remarque le développement et la maîtrise d’un nouvel instrument de combat : l’arme aéronavale. Tout … Continuer de lire L’arme aéronavale durant la guerre d’Asie-Pacifique

Poignée de main entre l’amiral John Richardson et le Premier ministre du Japon Abe Shinzō, à la suite d’un discussion sur le renforcement des liens de coopération militaire, FABRIZIO Eliott, U.S. Indo-Pacific Command, 2017

Le développement de la coopération en matière de défense dans le cadre de la vision japonaise pour l’Indopacifique

Depuis 2016, le nombre d’accords de coopération en matière de défense et de sécurité bilatéraux et multilatéraux a fortement augmenté dans la région Indopacifique, reflétant la reconfiguration des équilibres de puissance et la fragmentation de l’ordre international[1]. En effet, la région est menacée par de nombreuses causes d’instabilité, en premier lieu la remise en question de l’ordre régional et du statu quo par la Chine. … Continuer de lire Le développement de la coopération en matière de défense dans le cadre de la vision japonaise pour l’Indopacifique

La capture de Bắc Ninh, anonyme, 1884, Images d’Épinal

La guerre franco-chinoise de 1883-1885

Au courant du XIXe siècle, l’empire chinois des Qing (清朝) est irrémédiablement en phase de déliquescence. Maintenant des contacts humains et commerciaux très limités avec l’étranger, la Chine n’a d’autres choix que de s’ouvrir au commerce avec l’Angleterre à l’issue de la première guerre de l’opium, s’achevant en 1842 par une nette victoire des Britanniques qui jouissent d’une supériorité technique, militaire et navale. Les avantages … Continuer de lire La guerre franco-chinoise de 1883-1885

Carte représentant la zone d'opération des pirates somaliens entre 2005 et 2010, Sémhur, 2012, Wikimedia Commons

La présence japonaise dans le Golfe d’Aden

Depuis plusieurs années, le Golfe d’Aden est en proie à la piraterie, principalement originaire de la Somalie, où guerres civiles et famines étant monnaie courante depuis la décolonisation, le désespoir pousse des individus à prendre la mer pour commettre raids et pillages. L’appât du gain est en effet juteux, puisque 40 % du trafic maritime mondial transite chaque année dans cette région qui alimente en … Continuer de lire La présence japonaise dans le Golfe d’Aden

Le guerrier Taira no Tadanori s’apprêtant à dormir sous un cerisier

Le guerrier Taira no Tadanori s’apprêtant à dormir sous un cerisier

Divisée en trois parties, cette œuvre, créée en 1884 et intitulée en français « Le guerrier Taira no Tadanori s’apprêtant à dormir sous un cerisier », représente un célèbre passage du Dit des Heike (Heike monogatari 『平家物語』) durant lequel le général Taira no Tadanori 平忠度 (1144-1184) passe sa dernière nuit sous des cerisiers, avant qu’il ne soit tué lors de la bataille d’Ichi no Tani … Continuer de lire Le guerrier Taira no Tadanori s’apprêtant à dormir sous un cerisier

Le Dit des Heike et les poètes Taira : la richesse de la littérature épique du Japon médiéval

Durant la seconde moitié du XIIe siècle, se joua sur l’archipel japonais une série de luttes guerrières et politiques qui aboutit à la formation du premier véritable gouvernement militaire du pays : le shôgunat, ou bakufu 幕府 en japonais. Cette période de transition entre l’époque antique et le Moyen Âge eut comme paroxysme le conflit de Genpei (genpei no sōran 源平の争乱, 1180-1185). Comme les caractères … Continuer de lire Le Dit des Heike et les poètes Taira : la richesse de la littérature épique du Japon médiéval

tactique chine

Les concepts de Wu et de Wen

Wen (文) et Wu (武). Deux petits mots en apparence anodins qui se révèlent indispensables pour tout historien du fait guerrier ou passionné d’histoire militaire. En effet, ils traduisent deux concepts sur lesquels s’est bâtie, en partie, l’œuvre de Sun Tzu. Examinons ensemble leur signification et leur importance. La philosophie et la culture chinoises pensent la société comme une alternance de deux états naturels : … Continuer de lire Les concepts de Wu et de Wen

La censure poétique des généraux parias du Japon classique : le cas des Taira et du Senzai waka shū

Le passage de l’époque antique à l’époque médiévale ne s’est pas fait en douceur au Japon. En effet, la période de transition que constitue la seconde moitié du XIIe siècle s’est vue entachée de conflits guerriers qui atteignirent leur paroxysme entre 1180 et 1185 durant le conflit de Genpei[1] (Genpei no ran 源平の乱). Surnommé ainsi à partir des caractères des deux clans qui ont « principalement » … Continuer de lire La censure poétique des généraux parias du Japon classique : le cas des Taira et du Senzai waka shū