Ivan Vladimirov, "Dans les sous-sols de la Tchéka", 1919

La Tchéka

C’est en 1917, un 20 décembre (7 selon le calendrier julien) pour être plus exact, que naquit en Russie soviétique la « Commission extraordinaire panrusse pour la répression de la contre-révolution et du sabotage », plus communément désignée sous le nom de Tchéka. Comme son nom l’indique, elle consistait en une organisation chargée de mener les opérations contre les adversaires du nouveau pouvoir en place. … Continuer de lire La Tchéka

Chute de l'empire assyrien

La chute de l’empire assyrien

Au VIIe siècle avant notre ère, la puissance assyrienne connut son apogée : le redoutable empire[1] du dieu Aššur[2] avait imposé son joug dans tout le Proche-Orient, des contreforts du Zagros à la côte levantine. Sous le règne d’Aššurbanipal (669-627 av. J.-C.), l’empire atteignit son zénith. Le « roi des quatre régions », comme le désignent les inscriptions royales[3], ne semblait souffrir de la concurrence sérieuse d’aucun autre … Continuer de lire La chute de l’empire assyrien

Marengo-ou-l-etrange-victoire-de-Bonaparte

Marengo ou l’étrange victoire de Bonaparte – TULARD Jean

Défaite transformée en victoire, Marengo occupe une place originale parmi les batailles livrées par Bonaparte. Ignorant les mouvements de l’Autrichien Melas, il a fait avancer le 14 juin 1800 sans précaution les 17 000 hommes de Lannes et Victor. Attaqués par 38 000 Impériaux, enfoncés les Français sont en pleine retraite en début d’après-midi. Arrivé vers onze heures, le Premier Consul stoppe le repli et Desaix, à la tête de la division Boudet, appuyé par la cavalerie de Kellermann et l’artillerie de Marmont, culbute l’ennemi qui laisse plus de 9 000 hommes sur le terrain contre 6 000 Français. Continuer de lire Marengo ou l’étrange victoire de Bonaparte – TULARD Jean

la bataille d’Ichi no Tani

Le clan Taira et le conflit de Genpei : la fin d’un régime (4/4)

À travers nos trois précédents articles de ce dossier, nous avons étudié la manière dont le clan Taira s’était hissé au pouvoir grâce à des conflits armés, l’instauration de systèmes économiques et religieux, ou encore des relations matrimoniales. De cette manière, leur chef, Taira no Kiyomori 平清盛 (1118-1181), a tenté de mettre en place une lignée impériale Taira et de légitimer la place de son clan au sein de la haute aristocratie. Continuer de lire Le clan Taira et le conflit de Genpei : la fin d’un régime (4/4)

La chanson de geste en France

Le sous-genre de l’épopée que nous appelons « chanson de geste » ou « geste », du latin gesta (« hauts faits »), est un poème versifié formé de laisses[1] de longueur variable, mono-assonancées ou mono-rimées[2], dont le mètre fut originellement le décasyllabe, mais devint majoritairement l’alexandrin dans les chansons plus tardives[3]. Des procédés de reprise ou de parallélisme assurent la continuité du récit et l’enchaînement entre les laisses. De forme … Continuer de lire La chanson de geste en France

Représentation de la bataille de la rivière Uji, les Taira (à gauche) attaquant les troupes de Minamoto no Yorimasa (à droite) sur le pont et traversant la rivière

Le clan Taira et le conflit de Genpei : les premières remises en question du régime Taira (3/4)

Dans les deux premières parties de notre dossier, nous nous étions penchés sur la manière dont le clan Taira, et notamment son chef, Taira no Kiyomori 平清盛 (1118-1181), s’était hissé au pouvoir grâce à ses relations avec le « régime de la maison de l’empereur retiré », l’insei 院政, sa participation à des conflits guerriers et la réutilisation à son compte de systèmes politiques, matrimoniaux, économiques et religieux. Continuer de lire Le clan Taira et le conflit de Genpei : les premières remises en question du régime Taira (3/4)

L'impensable Défaite

L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933 – Gerd Krumeich

Comment les Allemands ont-ils vécu la défaite de leur pays lors de la Première Guerre mondiale, actée par l’armistice du 11 novembre 1918 et consacrée par le traité de Versailles l’année suivante ? Tel est le questionnement central de Gerd Krumeich dans L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933, édité en allemand en 2018, puis traduit en français et récemment republié au format poche. Né à … Continuer de lire L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933 – Gerd Krumeich

L’artillerie au cœur de la Renaissance - Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

L’artillerie au cœur de la Renaissance – Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

Ce petit livre, 128 pages, contribue à la connaissance de l’évolution de l’art militaire dans une période cruciale, celle où commence la deuxième ère de l’artillerie, c’est-à-dire celle des projectiles métalliques. Rédigé à partir du traité de Bénédit de Vassalieu Le recueil du règlement pour l’artillerie, rédigé sans doute vers 1590-1600, le présent ouvrage permet à l’auteur de décrire les éléments de l’artillerie française durant le XVIe siècle. Sont ainsi décrits l’organisation administrative de l’artillerie et le début d’une normalisation : les 6 calibres de France, et la fabrication des canons, puis les éléments qui permettent de les utiliser, enfin la production de la poudre, opération coûteuse et primordiale, puis le service des pièces. Tout est accompagné de tableaux et de schémas qui permettent d’illustrer des exposés sur le sujet. Bref nous avons affaire à un manuel d’instruction simple et presque complet. Continuer de lire L’artillerie au cœur de la Renaissance – Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

Représentation de l’attaque sur le palais de l’empereur Go-Shirakawa (le pavillon de la troisième avenue) dans le Heiji monogatari emaki 『平治物語絵巻』 (« Rouleau illustré du Dit de Heiji »)

Le clan Taira et le conflit de Genpei : une ascension au pouvoir fulgurante (1/4)

« Le son des cloches du sanctuaire de Gion est la résonance de l’impermanence de toute chose. »
Avec cette phrase commence le Heike monogatari 『平家物語』[2], Le Dit des Heike, l’une des plus anciennes épopées japonaises contant, entre autres, le conflit opposant les clans Taira 平家[3] et Minamoto 源氏[4] entre 1180 et 1185 : le « conflit de Genpei », genpei no sōran 源平の争乱[5]. Bien que cette introduction soit particulièrement connue des Japonais[6], cela n’est clairement pas le cas pour la période historique à l’origine de ce conflit. Continuer de lire Le clan Taira et le conflit de Genpei : une ascension au pouvoir fulgurante (1/4)

Couverture du livre PÉRÈS Alban, Devises de l'armée française : de l'Ancien Régime au XXIe siècle, Nice, Arcadès Ambo, 2019, 358 p.

Les devises de l’armée française

Le langage populaire est emprunt de termes ou d’expressions issus du champ militaire. Cette contribution culturelle ne passe pas inaperçue, pourtant, certains de ses éléments demeurent inconnus. C’est le cas de certaines phrases, qu’on se prend à dire ou redire, sans forcément connaître leur origine (tout du moins présumée). Deux exemples : « j’y suis, j’y reste » et « qui s’y frotte s’y pique … Continuer de lire Les devises de l’armée française