La chanson de geste en France

Le sous-genre de l’épopée que nous appelons « chanson de geste » ou « geste », du latin gesta (« hauts faits »), est un poème versifié formé de laisses[1] de longueur variable, mono-assonancées ou mono-rimées[2], dont le mètre fut originellement le décasyllabe, mais devint majoritairement l’alexandrin dans les chansons plus tardives[3]. Des procédés de reprise ou de parallélisme assurent la continuité du récit et l’enchaînement entre les laisses. De forme … Continuer de lire La chanson de geste en France

Accueil Soldats de l'armée Henryk Ożarek "Henio" (à gauche) tenant un pistolet Vis et Tadeusz Przybyszewski "Roma" (à droite) tirant avec une mitraillette Błyskawica , de la compagnie "Anna" du bataillon "Gustaw" combattant dans la rue Kredytowa-Królewska, 3 octobre 1944 ; l'utilisation de pistolets dans les batailles de rue indique un très mauvais équipement des armes des rebelles.

L’insurrection de Varsovie de 1944

L’insurrection de Varsovie eut lieu du 1er août au 2 octobre 1944. La capitale polonaise se soulevait contre l’occupant allemand avant l’arrivée de l’armée soviétique afin de s’assurer d’une certaine marge de manœuvre politique. Cette insurrection est très intéressante au niveau tactique pour deux raisons : l’industrie clandestine d’armement et l’utilisation d’équipements et d’uniformes adverses. Pour compenser un net désavantage militaire, l’Armia Krajowa, l’armée de … Continuer de lire L’insurrection de Varsovie de 1944

Macedonian light infantry, Giuseppe Rava, gouache sur papier Moulin d’arches

La notion de « guerre irrégulière » chez les Grecs

La notion de « guerre irrégulière » est devenue au fil du temps et au gré des évolutions stratégiques l’une des principales façons de combattre et de faire la guerre. Ce terme, bien que présent bien avant, s’est répandu et imposé dans le vocabulaire historique lors de la guerre froide, il recouvre plusieurs types d’affrontements plus ou moins importants tels que les guérillas, opérations de … Continuer de lire La notion de « guerre irrégulière » chez les Grecs

L'impensable Défaite

L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933 – Gerd Krumeich

Comment les Allemands ont-ils vécu la défaite de leur pays lors de la Première Guerre mondiale, actée par l’armistice du 11 novembre 1918 et consacrée par le traité de Versailles l’année suivante ? Tel est le questionnement central de Gerd Krumeich dans L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933, édité en allemand en 2018, puis traduit en français et récemment republié au format poche. Né à … Continuer de lire L’impensable défaite : l’Allemagne déchirée, 1918-1933 – Gerd Krumeich

L’artillerie au cœur de la Renaissance - Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

L’artillerie au cœur de la Renaissance – Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

Ce petit livre, 128 pages, contribue à la connaissance de l’évolution de l’art militaire dans une période cruciale, celle où commence la deuxième ère de l’artillerie, c’est-à-dire celle des projectiles métalliques. Rédigé à partir du traité de Bénédit de Vassalieu Le recueil du règlement pour l’artillerie, rédigé sans doute vers 1590-1600, le présent ouvrage permet à l’auteur de décrire les éléments de l’artillerie française durant le XVIe siècle. Sont ainsi décrits l’organisation administrative de l’artillerie et le début d’une normalisation : les 6 calibres de France, et la fabrication des canons, puis les éléments qui permettent de les utiliser, enfin la production de la poudre, opération coûteuse et primordiale, puis le service des pièces. Tout est accompagné de tableaux et de schémas qui permettent d’illustrer des exposés sur le sujet. Bref nous avons affaire à un manuel d’instruction simple et presque complet. Continuer de lire L’artillerie au cœur de la Renaissance – Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

CROUY-CHANEL Emmanuel, Le Canon : Moyen-Âge, Renaissance

Le Canon : Moyen-Âge, Renaissance – Emmanuel de Crouy-Chanel

Ce pavé de 2,1 kg, d’un format imposant, abondamment illustré, est remarquable par de très nombreux points, néanmoins il amène quelques critiques. Disons en préalable qu’il traite un sujet qui aide à comprendre les périodes indiquées dans le titre : XIVe et XVe siècles et première moitié du XVIe car ce dernier est évoqué d’ordinaire par des images souvent répétées, mais non par une étude approfondie comme ici. Continuer de lire Le Canon : Moyen-Âge, Renaissance – Emmanuel de Crouy-Chanel

GUERRE Stéphane, Louis XIV

Louis XIV – Stéphane Guerre

Cette brève biographie de Louis XIV constitue une habile synthèse des différentes études consacrées depuis une décennie au roi et à son règne. Dès l’enfance, Louis XIV fut marqué par l’exemple édifiant de son père, dont le règne fonda la puissance européenne française, ainsi que par les marques de fermeté de sa mère et de Mazarin. Louis XIV fit montre d’une maîtrise de son corps et de ses émotions (excepté quelques défaillances remarquées, notamment lors de ses vieux jours), primordiale pour incarner une autorité supérieure, souvent amalgamée au mot fourre-tout « absolutisme ». Ce dernier donne à Louis XIV une image fallacieuse d’un roi autocrate, sans limites. Continuer de lire Louis XIV – Stéphane Guerre

Le Dernier Duel de Ridley Scott

Décembre 1386. Le public est en émoi. Une femme, dont le destin se joue en ce moment-même, tremble dans la tribune. Deux cavaliers anciennement amis, maintenant ennemis, s’élancent. Les lances s’écrasent contre les boucliers…
Qui sera le vainqueur ?
Réalisé par Ridley Scott et sorti dans les salles obscures en octobre 2021, Le Dernier duel est l’adaptation du livre éponyme d’Éric Jager sur le duel judiciaire Carrouges – Le Gris. Continuer de lire Le Dernier Duel de Ridley Scott

Léonard de Vinci : un génie aux multiples facettes

Le 2 mai 1519 décédait à Amboise (Touraine), au château du Clos Lucé, l’une des figures emblématiques de la Renaissance italienne puis française : Léonard de Vinci. Il a également eu un rôle important pour l’évolution de l’art de la guerre en étant un talentueux ingénieur militaire. Né en avril 1452 dans la République florentine, en Toscane, il se place sous la protection de l’artiste … Continuer de lire Léonard de Vinci : un génie aux multiples facettes

FORNI Pierre, Caracalla. Père de la citoyenneté universelle ?

Caracalla. Père de la citoyenneté universelle ? – Pierre FORNI

Caracalla est connu du grand public (cultivé) pour deux raisons : ses nombreux bustes – peu flattés – et son édit de 212 accordant la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’Empire romain. Lucius Septimius Bassianus est né à Lyon le 4 avril 188 de l’Africain Septime sévère et de la syrienne Julia Domna, et son surnom donné par les soldats évoque le manteau gaulois à capuche qu’il portait dans les camps. Après les assassinats de Commode (31 décembre 192) et de Pertinax (28 mars 193), les prétoriens, fait inouï, ont mis l’Empire aux enchères : Didius Julianus l’a emporté en leur promettant un donativum de 25 000 sesterces par homme. Proclamé empereur par les légions de Pannonie, de Mésie et de Dacie, Septime Sévère arrive à Rome le 9 juin 193. Soutenu par les 7000 vigiles, il chasse les prétoriens indignes et part en Orient triompher de Pescennius Niger, puis en Gaule vaincre Clodius Albinus près de Lyon le 19 février 197. Continuer de lire Caracalla. Père de la citoyenneté universelle ? – Pierre FORNI