Être spectateur de la gangrène d’une société : Dans le jardin de la bête – Erik LARSON (2012)

Comment pouvons-nous évaluer les conséquences d’événements qui ont lieu sous nos yeux ? A quel moment est-on capable de dire que la société a changé de paradigme ? C’est en somme ce qu’Erik Larson essaye d’établir tout au long de ces quelques 600 pages. D’un point de vue historique, il est plus évident aujourd’hui de tirer des conclusions et d’établir des liens clairs entre les causes et … Continuer de lire Être spectateur de la gangrène d’une société : Dans le jardin de la bête – Erik LARSON (2012)

Être soldat, un acte de foi : Tu ne tueras point – Mel Gibson (2016)

Il existe un genre très spécifique d’œuvre d’art qui ne peut pas laisser le spectateur indifférent. Il peut s’agir d’une œuvre choquante, abordant une thématique sensible, ou bien d’une œuvre qui nous décrit des émotions si sincères et absolues que l’on ne peut que réagir. Comment rester indifférent, en effet, face à l’histoire narrée dans ce biopic ? Mel Gibson signe ici un film singulier prenant … Continuer de lire Être soldat, un acte de foi : Tu ne tueras point – Mel Gibson (2016)

L’engagement poussé à son paroxysme : Au nom du Japon – Onoda Hirō (2020)

La nature même de l’engagement peut sembler surannée dans une société occidentale où l’individualisme – certains parleront d’égoïsme – et le repli dans ses sphères familiales semblent être les nouvelles normes. Paradoxal, pourtant, dans un monde de plus en plus globalisé. Cependant, certaines causes nous transcendent, qu’elles semblent concrètes (l’acquisition de nouveaux droits) ou plus abstraites (la nation, le sens de la patrie ou même … Continuer de lire L’engagement poussé à son paroxysme : Au nom du Japon – Onoda Hirō (2020)