Ivan Vladimirov, "Dans les sous-sols de la Tchéka", 1919

La Tchéka

C’est en 1917, un 20 décembre (7 selon le calendrier julien) pour être plus exact, que naquit en Russie soviétique la « Commission extraordinaire panrusse pour la répression de la contre-révolution et du sabotage », plus communément désignée sous le nom de Tchéka. Comme son nom l’indique, elle consistait en une organisation chargée de mener les opérations contre les adversaires du nouveau pouvoir en place. … Continuer de lire La Tchéka

Photo de la couverture du livre La Guerre de Guérilla écrit par Ernesto Guevara

La Guerre de Guérilla d’Ernesto Che Guevara

Ernesto « Che » Guevara ne fut pas qu’un redoutable révolutionnaire, il fut aussi un théoricien de la guérilla, étudiée dans les académies militaires. C’est de sa pensée qu’il sera question ici, avec une brève étude de son ouvrage La Guerre de Guérilla, publié en 1961, premier pas pour l’élaboration puis l’utilisation de la stratégie révolutionnaire du Foco revolucionario, le foyer révolutionnaire. Resituons brièvement le … Continuer de lire La Guerre de Guérilla d’Ernesto Che Guevara

Charges des chevaliers-gardes russes, Archibald Forbes ; A. Hilliard Atteridge, Batailles du Dix-neuvième siècle, 1901, Internet Archive Book

Mettre à profit l’environnement et les tactiques de diversion : le cas d’école de la bataille d’Austerlitz

Nous sommes le 2 décembre, date de la bataille d’Austerlitz. Il n’est pas nécessaire de présenter plus avant cette grande victoire de l’empereur Napoléon Ier. Plus de 85 000 soldats austro-russes sont défaits par environ 75 000 combattants français. Cette bataille est très intéressante puisqu’elle permet de souligner deux éléments tactiques importants : la diversion ainsi que l’utilisation de l’environnement, dont la prise du fameux … Continuer de lire Mettre à profit l’environnement et les tactiques de diversion : le cas d’école de la bataille d’Austerlitz

Louis IX débarquant en Égypte

La bataille de Mansourah, 1250 : Saint Louis est piégé par les Mamelouks d’Égypte

C’est en ces termes que le téméraire roi de France Louis IX, 35 ans, s’adresse, début juin 1249, au sultan du Caire Ayyoub, 42 ans : « Je t’ai déjà fait parvenir de nombreux avertissements dont tu n’as pas tenu compte. Désormais, ma décision est prise : je vais attaquer ton territoire, et même si tu faisais acte d’allégeance à la Croix, je ne changerais … Continuer de lire La bataille de Mansourah, 1250 : Saint Louis est piégé par les Mamelouks d’Égypte

Les Rescapés de Sobibor de Jack Gold, 1987

La face cachée des systèmes concentrationnaires : les insurrections

L’une de nos précédentes brèves abordait la seconde guerre des Boers. Au cours de celle-ci, le cadre concentrationnaire fit de nombreuses victimes civiles. Ce système fut repris maintes fois, atteignant son paroxysme lors de la Seconde Guerre mondiale. Il comporte cependant une facette assez méconnue, celle des insurrections. On connaît de nombreuses histoires d’évasion, qu’elles aient eu lieu dans des camps de concentration ou de … Continuer de lire La face cachée des systèmes concentrationnaires : les insurrections

Accueil Soldats de l'armée Henryk Ożarek "Henio" (à gauche) tenant un pistolet Vis et Tadeusz Przybyszewski "Roma" (à droite) tirant avec une mitraillette Błyskawica , de la compagnie "Anna" du bataillon "Gustaw" combattant dans la rue Kredytowa-Królewska, 3 octobre 1944 ; l'utilisation de pistolets dans les batailles de rue indique un très mauvais équipement des armes des rebelles.

L’insurrection de Varsovie de 1944

L’insurrection de Varsovie eut lieu du 1er août au 2 octobre 1944. La capitale polonaise se soulevait contre l’occupant allemand avant l’arrivée de l’armée soviétique afin de s’assurer d’une certaine marge de manœuvre politique. Cette insurrection est très intéressante au niveau tactique pour deux raisons : l’industrie clandestine d’armement et l’utilisation d’équipements et d’uniformes adverses. Pour compenser un net désavantage militaire, l’Armia Krajowa, l’armée de … Continuer de lire L’insurrection de Varsovie de 1944

Macedonian light infantry, Giuseppe Rava, gouache sur papier Moulin d’arches

La notion de « guerre irrégulière » chez les Grecs

La notion de « guerre irrégulière » est devenue au fil du temps et au gré des évolutions stratégiques l’une des principales façons de combattre et de faire la guerre. Ce terme, bien que présent bien avant, s’est répandu et imposé dans le vocabulaire historique lors de la guerre froide, il recouvre plusieurs types d’affrontements plus ou moins importants tels que les guérillas, opérations de … Continuer de lire La notion de « guerre irrégulière » chez les Grecs

Couverture de HANSON Victor Davis, Carnage et culture : les grandes batailles qui ont fait l’Occident, Paris, Flammarion, 2010, 598 p., traduit par DAUZAT Pierre-Emmanuel

Victor Davis Hanson – Carnage et culture

S’il est bien un fait historique qui ressort souvent comme idée reçue, c’est la suprématie militaire des puissances occidentales sur le reste du monde. Et Victor Davis Hanson, antiquisant, spécialiste de la Grèce Antique, auteur du Modèle Occidental de la Guerre : la bataille d’infanterie dans la Grèce classique, récidive dans son explication des facteurs liés à la suprématie militaire occidentale, cette fois-ci sur les … Continuer de lire Victor Davis Hanson – Carnage et culture

LCM (Landing-Craft-Material) de la Dinassaut 8 en patrouille sur le Bassac dans la région de Can Tho / ECPAD

Marine et contre-insurrection

C’est la marine qui est à l’honneur dans cette brève. On oublie souvent le rôle que celle-ci peut jouer dans une stratégie de contre-insurrection. En toute logique, les blocus et débarquements de renforts et ravitaillements sont les premières prérogatives qui peuvent lui être attribuées. En effet, rares sont les insurrections capables de lever une flotte (on pensera surtout à celle du Liberation Tigers of Tamil … Continuer de lire Marine et contre-insurrection

Couverture du livre PÉRÈS Alban, Devises de l'armée française : de l'Ancien Régime au XXIe siècle, Nice, Arcadès Ambo, 2019, 358 p.

Les devises de l’armée française

Le langage populaire est emprunt de termes ou d’expressions issus du champ militaire. Cette contribution culturelle ne passe pas inaperçue, pourtant, certains de ses éléments demeurent inconnus. C’est le cas de certaines phrases, qu’on se prend à dire ou redire, sans forcément connaître leur origine (tout du moins présumée). Deux exemples : « j’y suis, j’y reste » et « qui s’y frotte s’y pique … Continuer de lire Les devises de l’armée française