Portrait du maréchal de Luxembourg

La bataille de Neerwinden : quand un maréchal se fit tapissier

Neerwinden, petite ville des Pays-Bas, est connue des historiens, des amateurs d’histoire militaire, mais d’une manière générale, elle l’est surtout de ses habitants hollandais. Pourtant, l’une des plus grandes batailles du XVIIe siècle y eut lieu le 29 juillet 1693 au cœur de la guerre de la Ligue d’Augsbourg. La guerre de la Ligue d’Augsbourg : faites l’amusante expérience de prononcer ces quelques mots à quiconque … Continuer de lire La bataille de Neerwinden : quand un maréchal se fit tapissier

L’armée du pape

Aujourd’hui symbolisée par la pittoresque Garde suisse, l’armée du pape n’a pas toujours été que symbolique : pendant des siècles, on dut composer avec sa puissance en Italie. Dès 1049, le pape Léon IX prend la décision de doter l’État pontifical d’une force armée capable de défendre Rome et ses cités vassales comme Urbino, Ancône, Spoleto, Perugia d’agressions extérieures et de réprimer les éventuels soulèvements … Continuer de lire L’armée du pape

Le massacre de Wassy en 1562 par Hogenberg

Le massacre de Wassy le 1er mars 1562

Au milieu du XVIe siècle, la monarchie française se heurtait à de nombreux problèmes. La fin de la guerre avec les Habsbourg avait sapé la position idéologique et sociale de la noblesse, la disette de 1556-1557 et la forte hausse des prix qui l’avait accompagnée rendirent difficile la situation des Français et la disparition précoce du roi Henri II en 1559, puis de son fils … Continuer de lire Le massacre de Wassy le 1er mars 1562

La chair et le sang – La violence sexuelle dans les conflits du XVIIe siècle [2/2] Viol et raison militaire

En 1622, les armées de Louis XIII assiègent la place forte de Montpellier, où Henri II de Rohan commande les révoltés huguenots, sujets protestants du royaume de France. Alors que plus d’un an a passé depuis le début de la rébellion, le roi réunit son conseil et demande à Claude de Bullion, avocat au parlement de Paris allé à la rencontre des assiégés, son « opinion »[1] sur la suite des événements. Continuer de lire La chair et le sang – La violence sexuelle dans les conflits du XVIIe siècle [2/2] Viol et raison militaire

Hans Ulrich Franck, Zwei Landsknechte überfallen ein Dorf, 1643, dans Momente, n°1, 2018, p. 22

La chair et le sang – La violence sexuelle dans les conflits du XVIIe siècle [1/2] Maux et mots du viol

En ouvrant l’édition de 1727 du Dictionnaire universel d’Antoine Furetière à la page où se trouvent les mots « viol » et « violer », le lecteur attentif notera le choix des exemples donnés par l’auteur : VIOL (subst. masc.) : Violence, attentat à la pudeur d’une femme. Le viol est un crime capital. Il a été pendu pour viol. Le viol fut deffendu aux … Continuer de lire La chair et le sang – La violence sexuelle dans les conflits du XVIIe siècle [1/2] Maux et mots du viol

Le seigneur des Marathes, Chhtrapati Shivaji

La bataille de la passe d’Umberkhind, 3 février 1661 : le triomphe de la ruse sur le nombre

« Tu as eu tort de t’attaquer au lion, à présent, tu es dans ses griffes ! » Le 31 juillet 1658, le prince musulman Aurangzeb, alors âgé de 40 ans, arrive enfin, après plusieurs années de guerre contre ses propres frères, à monter sur le trône de l’Empire moghol à Delhi. Un empire qui n’a alors pas de limites : s’étendant sur l’Inde, l’Afghanistan, … Continuer de lire La bataille de la passe d’Umberkhind, 3 février 1661 : le triomphe de la ruse sur le nombre

épée

Quand l’épée-arme devient épée-symbole

L’imagination de l’homme est sans limite lorsqu’il s’agit d’inventer de nouveaux outils lui permettant de tuer plus efficacement ses proies à la chasse ou ses ennemis à la guerre. En témoigne l’incroyable variété des types d’armes, et l’extrême difficulté à les classifier. Les nombreuses études sur les armes se concentrent sur un type d’armes (armes à feu, armes blanches, armes nucléaires…), ou sur une période … Continuer de lire Quand l’épée-arme devient épée-symbole

BRAVES COMBATTANTES, HUMBLES HÉROÏNES : TRAJECTOIRES ET MÉMOIRES DES ENGAGÉES VOLONTAIRES DE LA RÉVOLUTION ET DE L'EMPIRE

Braves combattantes, humbles héroïnes : trajectoires et mémoires des engagées volontaires de la Révolution et de l’Empire. GOUPIL-TRAVERT Maria

Préfacé par Sylvie Steinberg, ce livre s’ouvre sur le cas emblématique de Liberté-Rose Barreau. Jeune mariée de vingt ans, engagée volontaire avec son mari François Layrac comme grenadier au 2e bataillon du Tarn, elle se bat à Biriatou (Basses-Pyrénées) le 13 juillet 1793 et porte secours à son mari blessé. Sur le rapport du capitaine de La Tour d’Auvergne au général de La Bourdonnaye et … Continuer de lire Braves combattantes, humbles héroïnes : trajectoires et mémoires des engagées volontaires de la Révolution et de l’Empire. GOUPIL-TRAVERT Maria

Détail de la bataille de Lépante, Juan Luna

L’odyssée du San Pedro, une approche du combat naval au début du XVIIe siècle – Alexandre Jubelin

De la guerre est un mook[1] édité chez Perrin, maison d’édition habituée à la publication de nombreuses biographies de personnages historiques. Publication d’histoire militaire, ce support d’un nouveau genre, à mi-chemin entre livre et magazine, présente les avantages de pouvoir faire bénéficier aux auteurs de larges pages d’illustration, leur permettant d’appuyer leurs articles – pour le plus grand confort ainsi que le plaisir des lecteurs. … Continuer de lire L’odyssée du San Pedro, une approche du combat naval au début du XVIIe siècle – Alexandre Jubelin

L’artillerie au cœur de la Renaissance - Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

L’artillerie au cœur de la Renaissance – Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU

Ce petit livre, 128 pages, contribue à la connaissance de l’évolution de l’art militaire dans une période cruciale, celle où commence la deuxième ère de l’artillerie, c’est-à-dire celle des projectiles métalliques. Rédigé à partir du traité de Bénédit de Vassalieu Le recueil du règlement pour l’artillerie, rédigé sans doute vers 1590-1600, le présent ouvrage permet à l’auteur de décrire les éléments de l’artillerie française durant le XVIe siècle. Sont ainsi décrits l’organisation administrative de l’artillerie et le début d’une normalisation : les 6 calibres de France, et la fabrication des canons, puis les éléments qui permettent de les utiliser, enfin la production de la poudre, opération coûteuse et primordiale, puis le service des pièces. Tout est accompagné de tableaux et de schémas qui permettent d’illustrer des exposés sur le sujet. Bref nous avons affaire à un manuel d’instruction simple et presque complet. Continuer de lire L’artillerie au cœur de la Renaissance – Lieutenant-colonel Philippe PASTEAU