Kriegsmanual de Wallhausen (1616)

L’influence de la pensée militaire antique dans la réforme oranienne : entre appel au passé et recherche de solutions nouvelles

Introduction La transmission du savoir est une des constantes du métier de militaire, marqué par une grande profusion de gestes techniques à maîtriser. Pour l’homme du rang, ce panel va du maniement des armes individuellement ou en groupe (section, compagnie, régiment…) en passant par les actes de survie élémentaires comme le pansage des blessures ou le nettoyage des armes et équipements. Le chef de guerre … Continuer de lire L’influence de la pensée militaire antique dans la réforme oranienne : entre appel au passé et recherche de solutions nouvelles

La guerre russo-turque de 1768 à 1774

La guerre russo-turque de 1768 à 1774

La guerre russo-turque de 1768 est l’amorce d’une expansion considérable de l’Empire russe des Balkans vers les rives de la mer Noire, modifiant ainsi l’équilibre géopolitique de la Méditerranée orientale au XVIIIe siècle. Deux aspects caractérisent ce conflit : la volonté russe d’obtenir une ouverture sur la mer Égée, et le retard militaire de l’Empire ottoman par rapport aux autres empires. En effet, les Ottomans … Continuer de lire La guerre russo-turque de 1768 à 1774

Portrait de Michel Ier Romanov en tenue de sacre : nous y voyons les regalia russes avec l’orbe (main gauche), le sceptre (main droite) et la couronne de Monomaque (la couronne des princes de Moscou de Dimitri Donskoï à Pierre Ier Romanov. La légende veut que ce fut celle portée par l’empereur byzantin Constantin IX Monomaque). Auteur inconnu, 1613

21 février 1613, Mikhail Romanov est élu tsar de Russie par un zemski sobor : le début de la dynastie des Romanov

Après le règne d’Ivan IV dit le Terrible (1533-1584), un épisode appelé « le temps des Troubles » (1584-1613) apparaît et ébranle la Russie. Le règne de son fils, Fédor Ier, de 1584 à 1598, est le dernier de la dynastie des Riourikides. La première dynastie moscovite s’éteint avec lui, et laisse la Russie en proie aux troubles politiques. Irina Godounova, veuve de Fédor, conseille … Continuer de lire 21 février 1613, Mikhail Romanov est élu tsar de Russie par un zemski sobor : le début de la dynastie des Romanov

cortes empire aztèque

Cortés et la conquête de l’Empire aztèque

Il peut paraître étonnant qu’une poignée d’hommes soit parvenue à s’emparer d’un empire aussi vaste et peuplé que l’Empire aztèque. Parmi les raisons avancées d’un tel succès, l’avantage que confèrent les armes espagnoles et la chute démographique due aux maladies (qui aurait d’ailleurs entraîné un refroidissement climatique) se hissent en bonne place. Pourtant, il serait réducteur d’imaginer que la conquête des Amériques n’ait été permise … Continuer de lire Cortés et la conquête de l’Empire aztèque

La cartographie militaire 

La cartographie ayant pour but la représentation du terrain, la cartographie militaire désigne la réalisation de cartes pour un usage militaire. Elle suit donc l’évolution à la fois des techniques de représentation graphique, de l’art militaire, et de la géographie. La géographie et la cartographie militaire sont confondues jusqu’au milieu du XIXe siècle. En effet, jusque-là, l’intérêt de la géographie militaire avait été de situer … Continuer de lire La cartographie militaire 

Robert Roy MacGregor dans le film de 1995 et réalisé par Michael Caton-Jones, armé de deux pistolets © Allociné - MGM

Rob Roy, un film représentatif de l’effacement progressif de la société et de la culture écossaise au XVIIIe siècle ?

Un film permettant d’interroger l’historiographie sur la question des rapports entre populations, pouvoir central et pouvoirs locaux et la place du 7e art dans la représentation historique La question du rapport entre les populations locales, mais aussi entre les pouvoirs locaux et les pouvoirs centraux est un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre chez les historiens français et notamment chez les spécialistes de … Continuer de lire Rob Roy, un film représentatif de l’effacement progressif de la société et de la culture écossaise au XVIIIe siècle ?

L'art de la guerre machiavel

L’Art de la Guerre de Machiavel

Davantage connu pour son ouvrage Le Prince, sorte de manuel pratique dont les préceptes sont censés permettre une gouvernance efficace, Machiavel est aussi l’auteur de L’Art de la Guerre. à l’image de son œuvre la plus célèbre, cet ouvrage s’organise aussi comme un manuel pratique sous couvert d’une conversation théâtralisée entre Fabrizio Colonna, grand chef mercenaire contemporain de Machiavel et quatre jeunes gens s’intéressant au … Continuer de lire L’Art de la Guerre de Machiavel

L’emploi de la variole pour tuer les Amérindiens du Fort Pitt (1763)

Les traces du passé nous ont montré que l’existence de l’utilisation d’armes biologiques fut bien réelle même s’il est parfois plus difficile de prouver sa réussite que son intention. En empoisonnant les pointes des flèches ou les sources d’eau grâce aux cadavres en décomposition[1], les Grecs faisaient état des premières techniques de déstabilisation de l’ennemi il y a 2400 ans. La putréfaction des cadavres humains … Continuer de lire L’emploi de la variole pour tuer les Amérindiens du Fort Pitt (1763)

La bataille de la baie de Quiberon, tableau de Nicholas Pocock, 1812, National Maritime Museum

20 novembre 1759 : quand un projet d’invasion de l’Angleterre tombe à l’eau

Si l’année 1759 est qualifiée par les Anglais d’annus mirabilis (année miracle), elle devient logiquement et par opposition une annus horribilis (année horrible) pour le royaume de France. En effet, cette année marque un tournant majeur dans la guerre de Sept Ans : l’armée de Louis XV subit d’importantes défaites face aux Prussiens, Britanniques et Hanovriens, autant en Europe qu’en Amérique du Nord. Le 20 novembre, … Continuer de lire 20 novembre 1759 : quand un projet d’invasion de l’Angleterre tombe à l’eau

Henri IV à la tête de ses troupes (Source-New York Public Library Digital Collection)

Fontaine-Française, 1595 : Henri IV joue sa vie contre son panache !

« Dans bien des affaires, j’ai combattu pour la victoire ; mais à Fontaine-Française, j’ai combattu pour la vie. » (Le roi de France Henri IV suite au combat de Fontaine-Française) Le 22 mars 1594, Paris valant bien une messe, le nouveau roi de France, Henri IV de Bourbon, 41 ans, entrait enfin à Paris, capitale d’un royaume de France, se soumettant peu à peu à l’autorité de … Continuer de lire Fontaine-Française, 1595 : Henri IV joue sa vie contre son panache !