L’Offensive à outrance, histoire d’un glissement doctrinal.

En 1870, la défaite est un traumatisme pour les Français et notamment pour les élites militaires[1]. Alors que les troupes françaises étaient victorieuses en Crimée et en Italie, elles sont complètement dépassées par leurs adversaires allemands. Les chefs français se rendent compte des insuffisances de la préparation de la guerre par les troupes du Second Empire. Le professionnalisme des membres du Großer Generalstab prussien, avec … Continuer de lire L’Offensive à outrance, histoire d’un glissement doctrinal.