Quand l’Histoire est gravée dans la roche… ou le bois : l’art de la guerre sumérien.

      L’aspect militaire de l’antiquité renvoie généralement à l’image de deux modèles d’armées, l’un discipliné et lourdement équipé basé sur les exemples grec ou romain, l’autre plus relâché, avec pléthore de troupes plus légèrement armées et moins disciplinées. Les hoplites et les légionnaires apparaîtraient alors dans l’imaginaire collectif comme les premiers vrais soldats « professionnels », références incontournables en Histoire militaire, dont l’efficacité aurait permis … Continuer de lire Quand l’Histoire est gravée dans la roche… ou le bois : l’art de la guerre sumérien.

La philosophie antique chinoise et la guerre : le débat des cent écoles

La période de Chunqiu (春秋) – des Printemps et Automnes – de 770 à 476 avant notre ère, et la période de Zhanguo (战国) – des Royaumes Combattants – de 475 à 221 avant notre ère, sont toutes deux témoins d’une transformation économique et sociale, dans un contexte de tensions politiques entre la dynastie des Zhou Occidentaux et la dynastie des Qin. Au début du … Continuer de lire La philosophie antique chinoise et la guerre : le débat des cent écoles

Les armées celtes avant notre ère, architectes d’un nouveau monde guerrier

En 390 avant notre ère, une armée celte marche sur Rome, s’empare de la ville et la pille. Plus de cent ans après, en 279, une grande expédition celte pénètre le territoire hellénique et saccage le sanctuaire de Delphes. Depuis l’antiquité jusqu’à la fin de l’après-guerre[1], ces deux événements semblent, à eux seuls, ponctuer artificiellement la très longue histoire d’un ensemble de groupes humains établis … Continuer de lire Les armées celtes avant notre ère, architectes d’un nouveau monde guerrier

Les derniers instants de la Nouvelle-France : combat et défense pour « quelques arpents de neige » (1750-1760)

C’est en Amérique du Nord, ou plus précisément dans la vallée de l’Ohio, que se tiennent en 1754 les prémisses d’un conflit, pour lequel l’historiographie a retenu le nom de guerre de Sept Ans et les dates de 1756 à 1763. Véritable première guerre mondiale pour certains historiens, point médian d’une seconde guerre de Cent Ans pour d’autres1, c’est dans les colonies américaines, enjeux territorial, … Continuer de lire Les derniers instants de la Nouvelle-France : combat et défense pour « quelques arpents de neige » (1750-1760)

L’opération des Dardanelles vue de la mer

      Novembre 1914. Le front de l’Ouest est stabilisé, la guerre des tranchées débute, la perspective d’un conflit long et pénible commence à apparaître. Les âpres combats des tranchées commencent après les assauts meurtriers des mois précédents. L’ossature des deux camps est définie : Entente d’un côté, Empires centraux de l’autre, rejoints depuis novembre par l’Empire Ottoman, entré officiellement en guerre le 1er novembre. Celui-ci … Continuer de lire L’opération des Dardanelles vue de la mer

Présentation du séminaire d’Histoire militaire “Général Jean Delmas”

C’est notamment pour palier au manque de War Studies en France que La Revue d’Histoire Militaire s’est constituée. Nous ne sommes cependant pas les seuls à tenter de combler cette carence, comme nous l’avions indiqué en à-propos : d’autres initiatives existent, menées par des professionnels ou des académiciens. Dans son effort d’accompagner les étudiants intéressés par l’étude de la violence organisée, L’équipe de la Revue … Continuer de lire Présentation du séminaire d’Histoire militaire “Général Jean Delmas”

Éditorial du dossier n°3 : L’Antiquité, entre description et interprétation

Violence et sociétés sont intrinsèquement liées. C’est en réaction à son expression à l’état naturel que l’Homme s’est organisé en société. La violence est depuis devenue monopole étatique – quoique celui-ci puisse être contesté et/ou disputé dans certains cas, notamment insurrectionnel -, la protection face aux menaces étant l’une des conditions à l’organisation puis à la sédentarisation de l’être humain. Définir une Histoire de la violence … Continuer de lire Éditorial du dossier n°3 : L’Antiquité, entre description et interprétation