Des combattants du Yamatai aux soldats du Yamato : une brève histoire militaire du japon protohistorique

A l’aube du VII siècle avant notre ère, le dernier chapitre de la préhistoire japonaise se clôt avec le néolithique, connu sous le nom de l’époque Jōmon (縄文). Le Japon entre alors dans l’époque Yayoi (弥生), pendant laquelle se produit progressivement la transition vers la protohistoire. Jusqu’au III siècle de notre ère, l’introduction et le développement de technologies bousculent les communautés humaines qui peuplent l’archipel. … Continuer de lire Des combattants du Yamatai aux soldats du Yamato : une brève histoire militaire du japon protohistorique

Les armées celtes avant notre ère, architectes d’un nouveau monde guerrier

En 390 avant notre ère, une armée celte marche sur Rome, s’empare de la ville et la pille. Plus de cent ans après, en 279, une grande expédition celte pénètre le territoire hellénique et saccage le sanctuaire de Delphes. Depuis l’antiquité jusqu’à la fin de l’après-guerre[1], ces deux événements semblent, à eux seuls, ponctuer artificiellement la très longue histoire d’un ensemble de groupes humains établis … Continuer de lire Les armées celtes avant notre ère, architectes d’un nouveau monde guerrier

Les Forces d’Auto-Défense japonaises : De la reconstruction d’une force de défense à l’autonomie stratégique

Depuis leur création, les Forces d’Auto-Défense (F.A.D.) (jieitai 自衛隊) cristallisent la totalité des débats en matière de politique de défense au Japon. Par leur nature et leurs missions, celles-ci soulèvent en effet les questions du pacifisme ; de l’existence d’une armée et de son potentiel militaire ; de la légitimité à mener des opérations et du cadre d’intervention ; de la législation et de son contrôle ; enfin, de … Continuer de lire Les Forces d’Auto-Défense japonaises : De la reconstruction d’une force de défense à l’autonomie stratégique

Les derniers samouraïs : Une histoire de la modernisation de l’armée japonaise

Le 17 février 1877, vers 18h, Saigō Takamori, le héros de la restauration de Meiji, adresse ses adieux à son fils et quitte Kagoshima à la tête de 12.900 hommes. Jusqu’au 24 septembre 1877, il combattra durant plusieurs mois la toute nouvelle armée impériale japonaise au cours de la Guerre du Sud-ouest (seinan sensō 西南戦争). Cet épisode, souvent raccourci en une simple opposition tradition/modernité, cache … Continuer de lire Les derniers samouraïs : Une histoire de la modernisation de l’armée japonaise