Être soldat, un acte de foi : Tu ne tueras point – Mel Gibson (2016)

Il existe un genre très spécifique d’œuvre d’art qui ne peut pas laisser le spectateur indifférent. Il peut s’agir d’une œuvre choquante, abordant une thématique sensible, ou bien d’une œuvre qui nous décrit des émotions si sincères et absolues que l’on ne peut que réagir. Comment rester indifférent, en effet, face à l’histoire narrée dans ce biopic ? Mel Gibson signe ici un film singulier prenant … Continuer de lire Être soldat, un acte de foi : Tu ne tueras point – Mel Gibson (2016)

Le massacre de Nankin – Une cicatrice à jamais

« Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé sont condamnés à le répéter. » — Vie de Raison (1905) de George Santayana Toute souffrance s’efface et même s’oublie avec le temps. Afin de ne pas être oubliée, elle doit être commémorée, remise en avant dans les esprits. La signification de son souvenir n’est pas d’enregistrer la douleur, mais de réfléchir à ses effets et … Continuer de lire Le massacre de Nankin – Une cicatrice à jamais

L’engagement poussé à son paroxysme : Au nom du Japon – Onoda Hirō (2020)

La nature même de l’engagement peut sembler surannée dans une société occidentale où l’individualisme – certains parleront d’égoïsme – et le repli dans ses sphères familiales semblent être les nouvelles normes. Paradoxal, pourtant, dans un monde de plus en plus globalisé. Cependant, certaines causes nous transcendent, qu’elles semblent concrètes (l’acquisition de nouveaux droits) ou plus abstraites (la nation, le sens de la patrie ou même … Continuer de lire L’engagement poussé à son paroxysme : Au nom du Japon – Onoda Hirō (2020)

Apprendre à mourir, une leçon du philosophe japonais Miki Kiyoshi

“Philosopher, c’est apprendre à mourir” écrit le grand érudit Michel de Montaigne au XVIème siècle. Mais pour quelle raison apprendre à mourir ? Y a-t-il du sens à apprendre à accueillir quelque chose dont nous repoussons sans cesse la venue ? Depuis l’arrivée inattendue de la pandémie, qui a basculé notre quotidien par le nombre hallucinant de victimes, la mort ponctue d’autant plus le rythme … Continuer de lire Apprendre à mourir, une leçon du philosophe japonais Miki Kiyoshi

La bataille de Hakusuki no e : la défaite la plus hallucinante du Japon ancien ?

Peut-on vaincre une armée numériquement inférieure, à la seule force du nombre et de la ténacité ? Rien n’est moins sûr. L’Histoire nous offre de nombreux exemples de victoires décisives remportées par un petit nombre d’hommes capables de mettre en place des stratégies et des tactiques pertinentes. Pourtant, vers la fin du VIIe siècle de notre ère, cette réalité militaire ne semble pas être une … Continuer de lire La bataille de Hakusuki no e : la défaite la plus hallucinante du Japon ancien ?

Duel dans le Pacifique – John Boorman (1969)

Voilà un singulier film de guerre que ce Duel dans le Pacifique ! Sorti en août 1969 dans les salles françaises, Duel dans le Pacifique (Hell in the Pacific) est le troisième film réalisé par John Boorman, réalisateur britannique à la filmographie pour le moins éclectique et passionnante – et accessoirement ponctuée de films cultes tels que Délivrance et Excalibur.  Se déroulant en 1944, soit en … Continuer de lire Duel dans le Pacifique – John Boorman (1969)

Une histoire de poudre et d’acier : la bataille de Nagashino ou le triomphe de la modernité ?

28 juin 1575, 3e année de l’ère Tenshō, 5 heures du matin. Après une nuit de pluie torrentielle, le soleil se lève sur l’étroite plaine de Shitaragahara, encore recouverte d’une légère brume matinale. On devine, tout à fait au centre, les rizières bordant le lit de la rivière Rengo, inexploitées depuis le début du siège. Bientôt, à la mélopée de l’eau, s’ajoutent le bourdonnement d’un … Continuer de lire Une histoire de poudre et d’acier : la bataille de Nagashino ou le triomphe de la modernité ?

Quand l’historien privilégie la littérature : le mauvais exemple de la « bataille » de la rivière Fuji

 Au Japon, la division des grandes périodes temporelles n’est pas la même qu’en occident. Nous remarquons, en effet, que l’archipel n’entre dans sa période médiévale qu’à l’issu d’une période de transition avec l’Antiquité durant la seconde moitié du douzième siècle. Cette période de transition délimite un ensemble de conflits pour obtenir le pouvoir politique et militaire entre divers acteurs : la maison impériale, la grande maison … Continuer de lire Quand l’historien privilégie la littérature : le mauvais exemple de la « bataille » de la rivière Fuji

Nankin, l’atrocité par les armes

Il est 4 heures et 50 minutes du matin, le 14 décembre 1937. Le 38ième régiment de la 13ième brigade reçoit un ordre :« A toutes les unités, tout prisonnier de guerre est formellement interdit jusqu’à nouvel ordre de la division ». Le même jour, le lieutenant Masahisa, 1er compagnie 2ième bataillon d’artillerie lourde, reçoit un ordre du quartier général : « Les prisonniers de … Continuer de lire Nankin, l’atrocité par les armes

Les akutō durant l’époque Kamakura : de la rébellion de petits fonctionnaires de provinces au renversement d’un régime shōgunal

L’ouverture du shōgunat de Kamakura Ce que nous pouvons nommer « Moyen Âge » tend à différer d’une aire géopolitique à une autre, notamment lorsque nous nous intéressons à l’Orient. Concernant l’archipel japonais, la période médiévale est définie comme commençant durant la seconde moitié du douzième siècle, après celle dite « ancienne » ou « classique », qui fut marquée par des siècles de paix relative et par le développement des … Continuer de lire Les akutō durant l’époque Kamakura : de la rébellion de petits fonctionnaires de provinces au renversement d’un régime shōgunal