De l’arc au sabre : lorsque l’évolution sociétale influence la tactique militaire du Japon médiéval

De nos jours, lorsque nous parlons du Japon médiéval, il est difficile de ne pas avoir en tête l’image du « samurai » 侍[1] et de ses sabres. En effet, sur l’archipel, la fin du Moyen-âge (seizième siècle) est marquée par de très nombreux combats à l’arme blanche et le début de son remplacement par l’arquebuse. Néanmoins, l’arsenal guerrier japonais est bien plus varié que ce que … Continuer de lire De l’arc au sabre : lorsque l’évolution sociétale influence la tactique militaire du Japon médiéval

De la fabrique d’un lieu de mémoire militaire et républicain au XXIe siècle : le monument aux Morts pour la France en opérations extérieures

Par Christophe Jacq, professeur agrégé d’histoire-géographie. Attendu par les familles des soldats morts en opérations extérieures, par leurs frères d’armes et par les diverses associations porteuses de la mémoire des conflits, annoncé depuis 2011 au moment où, à l’initiative du Ministre de la Défense Gérard Longuet, un groupe de travail est constitué afin de définir précisément les attentes et les contraintes qui s’y rattachent, le … Continuer de lire De la fabrique d’un lieu de mémoire militaire et républicain au XXIe siècle : le monument aux Morts pour la France en opérations extérieures

La coopération militaire franco-belge

Par Daniel Poloyko, de l’association Paroles de Défense. Dans son discours du 8 juillet 2020 présentant la vision stratégique de l’Armée de Terre pour les dix prochaines années, le Chef de l’État-Major de l’Armée de Terre, le général Thierry Burkhard a dit que « nous ne faisons jamais la guerre seuls et nous avons besoin des autres »[1], en soulignant l’importance du partenariat franco-belge constitué autour du … Continuer de lire La coopération militaire franco-belge

1940 : Les officiers français face à la défaite (3e partie)

Les officiers et la Révolution nationale En dépit de circonstances dramatiques, l’investiture de l’Etat français s’est déroulée de façon légale. Le 10 juillet 1940, par un vote massif du Parlement, Philippe Pétain se voit attribuer tous les pouvoirs et la charge de rédiger une nouvelle constitution. Par conséquent, l’institution militaire ne peut connaître de cas de conscience quant à sa soumission au nouveau gouvernement. Puisque … Continuer de lire 1940 : Les officiers français face à la défaite (3e partie)

1940 : Les officiers français face à la défaite : quelle analyse ? (2ème partie)

Une mentalité de « minorité assiégée » Exorcisant sa peur, accentuée par la perte de tous les repères et un profond sentiment d’abandon, l’opinion publique vilipende une armée qui a failli. La hiérarchie militaire est brocardée sinon vouée aux gémonies, la confiance, quasi-totale, de la nation en son armée, anéantie. Céline, toujours aussi acrimonieux, fait écho au sentiment général : Elle coûtait cher l’armée française, 400 milliards pour … Continuer de lire 1940 : Les officiers français face à la défaite : quelle analyse ? (2ème partie)

« Jouer la Guerre : Histoire du Wargame », d’Antoine Bourguilleau

L’ouvrage d’Antoine Bourguilleau, « Jouer la guerre : histoire du wargame », comble un vide assez important dans l’historiographie française : celle du jeu de guerre. Deux termes antinomiques, qui ne doivent pas faire oublier que les deux ont souvent été intrinsèquement liés. C’est en effet en jouant, c’est-à-dire en empruntant une approche ludique, que l’on apprend le mieux : les exemples sont nombreux dans notre société, et même au-delà, … Continuer de lire « Jouer la Guerre : Histoire du Wargame », d’Antoine Bourguilleau

1940 : Les officiers français face à la défaite (1ère partie)

Avertissement       La courte étude ici présentée se propose d’appréhender les réactions des officiers français face à la défaite de 1940. Le sujet est vaste et complexe. Aussi, l’approche ne prétend pas à une exhaustivité factuelle mais tente de saisir l’état d’esprit des officiers dans une brève période s’étendant, pour l’essentiel, de juin à septembre 1940. La motivation principale est donc d’éclairer les comportements et les … Continuer de lire 1940 : Les officiers français face à la défaite (1ère partie)

La « petite guerre » en Amérique du Nord durant la Guerre de Sept Ans (1756-1763)

Il n’est pas aisé de tracer la limite dans les évolutions de l’art de la guerre moderne occidental : certes la coopération entre Européens et acteurs locaux non-européens est désormais bien établie, et n’est d’ailleurs qu’une variation dans une constante historique[i], dans le sens de coopération avec des peuples/acteurs externes à sa propre conception de la guerre, de ses buts et des moyens de la mener … Continuer de lire La « petite guerre » en Amérique du Nord durant la Guerre de Sept Ans (1756-1763)

La bataille de Hakusuki no e : la défaite la plus hallucinante du Japon ancien ?

Peut-on vaincre une armée numériquement inférieure, à la seule force du nombre et de la ténacité ? Rien n’est moins sûr. L’Histoire nous offre de nombreux exemples de victoires décisives remportées par un petit nombre d’hommes capables de mettre en place des stratégies et des tactiques pertinentes. Pourtant, vers la fin du VIIe siècle de notre ère, cette réalité militaire ne semble pas être une … Continuer de lire La bataille de Hakusuki no e : la défaite la plus hallucinante du Japon ancien ?

De l’armée aux Motorcycle Clubs : la fureur de vivre

La figure du gang de motards a souvent été mise en scène au cinéma : généralement, elle renvoie à un groupe composé de jeunes hommes et de quelques femmes. Communauté d’individus reconnaissables par leur façon de se vêtir, ils s’affichent en vestes de cuir ou jeans, la mine patibulaire, désabusés. Ce sont des “bagarreurs” qui, à la manière de Johnny – interprété par Marlon Brando – … Continuer de lire De l’armée aux Motorcycle Clubs : la fureur de vivre