La chair et le sang – La violence sexuelle dans les conflits du XVIIe siècle [2/2] Viol et raison militaire

En 1622, les armées de Louis XIII assiègent la place forte de Montpellier, où Henri II de Rohan commande les révoltés huguenots, sujets protestants du royaume de France. Alors que plus d’un an a passé depuis le début de la rébellion, le roi réunit son conseil et demande à Claude de Bullion, avocat au parlement de Paris allé à la rencontre des assiégés, son « opinion »[1] sur la suite des événements. Continuer de lire La chair et le sang – La violence sexuelle dans les conflits du XVIIe siècle [2/2] Viol et raison militaire

assyriologie

L’assyriologie au service des rivalités conflictuelles du XXe siècle dans les frontières ottomanes

La déclaration écrite par la Confédération assyrienne d’Europe au sujet de l’exposition « I’m Assurbanipal, King of Assyria, King of the World », organisée par le British Museum en 2019, a le mérite d’attirer notre attention sur les liens d’identification prônées par les populations assyro-chaldéennes par rapport à leur patrimoine archéologique[1]. Cette exposition traitait de l’héritage de ce grand roi assyrien Assurbanipal et de son … Continuer de lire L’assyriologie au service des rivalités conflictuelles du XXe siècle dans les frontières ottomanes

Détail de la bataille de Lépante, Juan Luna

L’odyssée du San Pedro, une approche du combat naval au début du XVIIe siècle – Alexandre Jubelin

De la guerre est un mook[1] édité chez Perrin, maison d’édition habituée à la publication de nombreuses biographies de personnages historiques. Publication d’histoire militaire, ce support d’un nouveau genre, à mi-chemin entre livre et magazine, présente les avantages de pouvoir faire bénéficier aux auteurs de larges pages d’illustration, leur permettant d’appuyer leurs articles – pour le plus grand confort ainsi que le plaisir des lecteurs. … Continuer de lire L’odyssée du San Pedro, une approche du combat naval au début du XVIIe siècle – Alexandre Jubelin

SOUTOU Georges-Henri, La Guerre froide : 1943-1990

« La guerre froide : 1943-1990 » étudiée par Georges-Henri Soutou

Quiconque étudie les relations internationales ne peut faire l’économie d’une étude approfondie de la période communément dite de la guerre froide. Sur ce sujet, l’historien spécialiste des relations internationales et de la guerre froide Georges-Henri Soutou nous livre une synthèse très complète (malgré ses limites) de plus de 1000 pages sur cette période très complexe : La guerre froide : 1943-1990[1]. Il s’avère enrichissant d’enseignement … Continuer de lire « La guerre froide : 1943-1990 » étudiée par Georges-Henri Soutou

napoleon-passe-en-revue-la-garde-iena-octobre-1806-vernet

Napoléon Bonaparte et le système divisionnaire

« La meilleure stratégie consiste à toujours être très fort ; d’abord en général et ensuite au point crucial. C’est pourquoi, en dehors de l’effort nécessaire à la constitution de l’armée, qui n’émane pas toujours du général, la stratégie ne connaît pas de loi plus haute et plus simple que celle-ci : concentrer ses forces. »[1] Ces principes, développés par Clausewitz dans son ouvrage De la guerre, témoignent sans … Continuer de lire Napoléon Bonaparte et le système divisionnaire

psychologie

Éditorial – Quand la guerre est aussi psychologique

À l’heure où l’Ukraine est envahie par la Russie, la guerre a marqué son grand retour sur le sol européen mais aussi dans les préoccupations de ses habitants. Non contente de frapper physiquement la population d’un État, l’« opération militaire spéciale » de Vladimir Poutine agit comme une piqûre de rappel des dangers du monde contemporain, dont nos esprits ont longtemps fait abstraction – sauf … Continuer de lire Éditorial – Quand la guerre est aussi psychologique

La figure de Napoléon au cinéma : entre hagiographie et caricature, la rigueur historique

« Ce siècle avait deux ans. Rome remplaçait Sparte.Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte,Et du Premier Consul déjà par maint endroitLe front de l’empereur brisait le masque étroit. »[1] La figure de Napoléon Bonaparte n’en finit pas de briser le carcan qui cherche à l’enserrer. Comment, en effet, contenir en un poème, en un volume, en une anthologie les œuvres de Napoléon ? Aucun art n’a fait exception à … Continuer de lire La figure de Napoléon au cinéma : entre hagiographie et caricature, la rigueur historique