Couverture de ANCEAU Éric, Ils ont fait et défait le Second Empire

Ils ont fait et défait le Second Empire – ANCEAU Éric

Parmi les vingt-cinq personnalités retenues par l’auteur, cinq ont trait à l’histoire militaire. Abd el-Kader, émir de Mascara (1808-1883), descendant du Prophète, exceptionnellement doué, était docteur de la loi coranique à douze ans. À 24 ans, il a organisé les « bases d’un proto-État centré sur l’Oranais » et Bugeaud l’a qualifié d’« homme de génie ». Après sa reddition au duc d’Aumale en 1847, il a été, contrairement aux assurances données, emprisonné à Toulon. Voyant dans la chute de Louis-Philippe et l’avènement de la Deuxième République un châtiment divin, il est transféré à Pau, puis à Amboise. Continuer de lire Ils ont fait et défait le Second Empire – ANCEAU Éric

FORNI Pierre, Caracalla. Père de la citoyenneté universelle ?

Caracalla. Père de la citoyenneté universelle ? – Pierre FORNI

Caracalla est connu du grand public (cultivé) pour deux raisons : ses nombreux bustes – peu flattés – et son édit de 212 accordant la citoyenneté romaine à tous les hommes libres de l’Empire romain. Lucius Septimius Bassianus est né à Lyon le 4 avril 188 de l’Africain Septime sévère et de la syrienne Julia Domna, et son surnom donné par les soldats évoque le manteau gaulois à capuche qu’il portait dans les camps. Après les assassinats de Commode (31 décembre 192) et de Pertinax (28 mars 193), les prétoriens, fait inouï, ont mis l’Empire aux enchères : Didius Julianus l’a emporté en leur promettant un donativum de 25 000 sesterces par homme. Proclamé empereur par les légions de Pannonie, de Mésie et de Dacie, Septime Sévère arrive à Rome le 9 juin 193. Soutenu par les 7000 vigiles, il chasse les prétoriens indignes et part en Orient triompher de Pescennius Niger, puis en Gaule vaincre Clodius Albinus près de Lyon le 19 février 197. Continuer de lire Caracalla. Père de la citoyenneté universelle ? – Pierre FORNI

Couverture de HANSON Victor Davis, Carnage et culture : les grandes batailles qui ont fait l’Occident, Paris, Flammarion, 2010, 598 p., traduit par DAUZAT Pierre-Emmanuel

Victor Davis Hanson – Carnage et culture

S’il est bien un fait historique qui ressort souvent comme idée reçue, c’est la suprématie militaire des puissances occidentales sur le reste du monde. Et Victor Davis Hanson, antiquisant, spécialiste de la Grèce Antique, auteur du Modèle Occidental de la Guerre : la bataille d’infanterie dans la Grèce classique, récidive dans son explication des facteurs liés à la suprématie militaire occidentale, cette fois-ci sur les … Continuer de lire Victor Davis Hanson – Carnage et culture

Couverture du livre PÉRÈS Alban, Devises de l'armée française : de l'Ancien Régime au XXIe siècle, Nice, Arcadès Ambo, 2019, 358 p.

Les devises de l’armée française

Le langage populaire est emprunt de termes ou d’expressions issus du champ militaire. Cette contribution culturelle ne passe pas inaperçue, pourtant, certains de ses éléments demeurent inconnus. C’est le cas de certaines phrases, qu’on se prend à dire ou redire, sans forcément connaître leur origine (tout du moins présumée). Deux exemples : « j’y suis, j’y reste » et « qui s’y frotte s’y pique … Continuer de lire Les devises de l’armée française