Le Dit des Heike et les poètes Taira : la richesse de la littérature épique du Japon médiéval

Durant la seconde moitié du XIIe siècle, se joua sur l’archipel japonais une série de luttes guerrières et politiques qui aboutit à la formation du premier véritable gouvernement militaire du pays : le shôgunat, ou bakufu 幕府 en japonais. Cette période de transition entre l’époque antique et le Moyen Âge eut comme paroxysme le conflit de Genpei (genpei no sōran 源平の争乱, 1180-1185). Comme les caractères … Continuer de lire Le Dit des Heike et les poètes Taira : la richesse de la littérature épique du Japon médiéval

La censure poétique des généraux parias du Japon classique : le cas des Taira et du Senzai waka shū

Le passage de l’époque antique à l’époque médiévale ne s’est pas fait en douceur au Japon. En effet, la période de transition que constitue la seconde moitié du XIIe siècle s’est vue entachée de conflits guerriers qui atteignirent leur paroxysme entre 1180 et 1185 durant le conflit de Genpei[1] (Genpei no ran 源平の乱). Surnommé ainsi à partir des caractères des deux clans qui ont « principalement » … Continuer de lire La censure poétique des généraux parias du Japon classique : le cas des Taira et du Senzai waka shū

Estampe du duel de Benkei et Yoshitsune sur le pont Gojō, Tsukioka Yoshitoshi 月岡芳年 (1839-1892), 1881

Déconstruire les stéréotypes de la violence monastique du Japon antique et médiéval – Seconde partie : le « moine-guerrier »

Pour retrouver la première partie de l’article cliquez ici ! Lorsque nous nous intéressons à l’histoire militaire japonaise afin d’essayer de mettre en avant certains grands héros ou guerriers, il est difficile de choisir tant les exemples de loyauté absolue et de hauts faits sont nombreux. L’un de ces exemples les plus connus et populaires est celui de Musashibō Benkei 武蔵坊弁慶 (?-1189), un moine qui … Continuer de lire Déconstruire les stéréotypes de la violence monastique du Japon antique et médiéval – Seconde partie : le « moine-guerrier »

Déconstruire les stéréotypes de la violence monastique du Japon antique et médiéval – Première partie : la militarisation des temples

Venu du continent asiatique durant le Ve siècle, le bouddhisme s’est, en l’espace de quelques siècles, implanté fermement au Japon[1]. Différentes écoles, notamment Tendai 天台宗 et Shingon 真言宗, se développèrent progressivement et les monastères bouddhiques s’affirmèrent, peu à peu, comme des puissances religieuses mais aussi économiques. En effet, l’aristocratie et la maison impériale firent des dons de shōen 荘園[2], des domaines privés, et accordèrent des … Continuer de lire Déconstruire les stéréotypes de la violence monastique du Japon antique et médiéval – Première partie : la militarisation des temples

Exemple d'une bataille en mêlée - Extrait d'une copie datant de 1854 d'un paravent créé en 1620 par Kanō Sadanobu 狩野貞信 (1597-1623) représentant la bataille de Sekigahara (1600)

De l’arc au sabre : lorsque l’évolution sociétale influence la tactique militaire du Japon médiéval

De nos jours, lorsque nous parlons du Japon médiéval, il est difficile de ne pas avoir en tête l’image du « samurai » 侍[1] et de ses sabres. En effet, sur l’archipel, la fin du Moyen-âge (XVIe siècle) est marquée par de très nombreux combats à l’arme blanche et le début de son remplacement par l’arquebuse. Néanmoins, l’arsenal guerrier japonais était bien plus varié que ce que … Continuer de lire De l’arc au sabre : lorsque l’évolution sociétale influence la tactique militaire du Japon médiéval

Quand l’historien privilégie la littérature : le mauvais exemple de la « bataille » de la rivière Fuji

Au Japon, la division des grandes périodes temporelles n’est pas la même qu’en occident. Nous remarquons, en effet, que l’archipel n’entre dans sa période médiévale qu’à l’issu d’une période de transition avec l’Antiquité durant la seconde moitié du XIIe siècle. Cette période de transition délimite un ensemble de conflits pour obtenir le pouvoir politique et militaire entre divers acteurs : la maison impériale, la grande maison … Continuer de lire Quand l’historien privilégie la littérature : le mauvais exemple de la « bataille » de la rivière Fuji

Horde mongole

Gengis Khan, du guerrier des steppes au conquérant de l’Eurasie

Il se tourne vers son frère[1], et ordonne : “Sois pour moi des yeux qui voient, des oreilles qui écoutent […]. Que nul n’aille à l’encontre de tes décisions ! Dans toute la nation punit le vol, fais taire le mensonge ; mets à mort ceux qui doivent être mis à mort, châtie ceux qui doivent être châtiés”[2]. Puis il dit ces mots : “Et, … Continuer de lire Gengis Khan, du guerrier des steppes au conquérant de l’Eurasie

騎馬武者たち

Les akutō durant l’époque Kamakura : de la rébellion de petits fonctionnaires de provinces au renversement d’un régime shôgunal

L’ouverture du shōgunat de Kamakura Ce que nous pouvons nommer « Moyen Âge » tend à différer d’une aire géopolitique à une autre, notamment lorsque nous nous intéressons à l’Orient. Concernant l’archipel japonais, la période médiévale est définie comme commençant durant la seconde moitié du douzième siècle, après celle dite « ancienne » ou « classique », qui fut marquée par des siècles de paix relative et par le développement des … Continuer de lire Les akutō durant l’époque Kamakura : de la rébellion de petits fonctionnaires de provinces au renversement d’un régime shôgunal