L’Offensive à outrance, histoire d’un glissement doctrinal.

En 1870, la défaite est un traumatisme pour les Français et notamment pour les élites militaires[1]. Alors que les troupes françaises étaient victorieuses en Crimée et en Italie, elles sont complètement dépassées par leurs adversaires allemands. Les chefs français se rendent compte des insuffisances de la préparation de la guerre par les troupes du Second Empire. Le professionnalisme des membres du Großer Generalstab prussien, avec … Continuer de lire L’Offensive à outrance, histoire d’un glissement doctrinal.

[3/4]La dissuasion avant l’ère nucléaire: l’exemple de l’armée française des années 1930 face à l’Allemagne nazie

Partie II: La France et son armée vue par l’Allemagne nazie Nous venons d’observer dans une première partie l’outil militaire français. Nous avons par ailleurs soulevé des imperfections problématiques de celle-ci durant les années 1930. Mais cela ne répond pas à la question de la dissuasion potentielle exercée par cette dernière, vis-à-vis de l’Allemagne nazie. Il faut alors observer comment l’Allemagne nazie percevait la France … Continuer de lire [3/4]La dissuasion avant l’ère nucléaire: l’exemple de l’armée française des années 1930 face à l’Allemagne nazie