Copie d’un rouleau illustré représentant les guerres postérieures de Trois ans (1er rouleau sur trois), Gosannenzu jōkan 後三年圖 上巻

Taira no Masakado et la guerre privée au Xe siècle au Japon

S’étendant de 794 à 1185, l’époque Heian vint clore l’Antiquité japonaise. Pouvant être traduite par le mot « paisible », cette époque est considérée de nos jours comme l’âge d’or de la littérature classique japonaise. Poésie de type waka, roman de Genji et autres journaux de voyages témoignent, en effet, de cette effusion littéraire de ces quatre siècles. Par ailleurs, à l’exception des trois conflits armés qui vinrent la conclure, l’époque Heian est considérée comme une époque de paix, qui ne vit que très peu de guerres et de rébellions. Néanmoins, cette vision est erronée… Continuer de lire Taira no Masakado et la guerre privée au Xe siècle au Japon

Fontenoy

« Tirez les premiers, Messieurs les Français… »

Le 11 mai 1745, se déroulait la bataille de Fontenoy, dans un petit village de Belgique, en bordure du fleuve Escaut. Sans doute l’une des plus grandes, sinon la plus grande, victoire des Français dans la longue série des confrontations franco-anglaises, cette bataille reste gravée dans la mémoire collective pour un épisode emblématique. Celui où les Guards anglais s’avançant face aux Gardes françaises, un officier anglais aurait lancé aux Français, en français dans le texte : « Tirez les premiers, Messieurs les Français… » ce à quoi le comte d’Hauteroche, colonel aux Gardes Françaises, aurait répondu, plein de « panache français » : « Nous ne tirons jamais les premiers, messieurs les Anglais… ». Continuer de lire « Tirez les premiers, Messieurs les Français… »