La chanson de geste en France

Le sous-genre de l’épopée que nous appelons « chanson de geste » ou « geste », du latin gesta (« hauts faits »), est un poème versifié formé de laisses[1] de longueur variable, mono-assonancées ou mono-rimées[2], dont le mètre fut originellement le décasyllabe, mais devint majoritairement l’alexandrin dans les chansons plus tardives[3]. Des procédés de reprise ou de parallélisme assurent la continuité du récit et l’enchaînement entre les laisses. De forme … Continuer de lire La chanson de geste en France

Robert, duc de Normandie, lors du siège d'Antioche, 1097-1098 ; J.J. Dassy, 1850, « Croisades, origines et conséquences. »

La première croisade (1095-1099)

Ce qu’on appela a posteriori « La première croisade » est un appel au pèlerinage armé pour délivrer le Saint-Sépulcre lancé par Urbain II en 1095 lors du Concile de Clermont. Le discours du pape reste assez vague, car il n’a été transcrit que quatre ans plus tard par quatre témoins différents, lorsque cette première Croisade prit fin, en 1099. La première Croisade est-elle une … Continuer de lire La première croisade (1095-1099)

10 janvier 1430, la création de l’ordre de la Toison d’Or

L’ordre de la Toison d’Or trouve son origine dans la noblesse d’épée bien que son nom vienne d’un récit mythologique. Le roi d’Angleterre Edouard III crée en 1348 l’ordre de la Jarretière, le roi de France Jean II l’imite en 1351 avec la fondation de l’ordre de l’Étoile. Philippe le Bon, puissant duc de Bourgogne, crée lui aussi un ordre de chevalier qui est affilié … Continuer de lire 10 janvier 1430, la création de l’ordre de la Toison d’Or

Bataille de Cassel 1328

Le Roi et la Guerre au cours du Moyen Âge occidental

Sous l’Ancien Régime, le roi dirigeait la guerre. Il décidait de son déclenchement et de son déroulement. Il était donc souverain dans la guerre[1]. C’est ce que l’historien Joël Cornette a appelé « le roi de guerre[2] ». Nous connaissons à ce titre des images fortes témoignant de cette souveraineté royale dans un conflit : Henry IV sur son cheval blanc conquérant son royaume ; Louis XIV majestueux, cambré … Continuer de lire Le Roi et la Guerre au cours du Moyen Âge occidental

moyen âge

Editorial du dossier n°4 : Guerre et paix au Moyen Âge : une mosaïque d’acteurs

Cette maxime devenue célèbre au XIXe siècle grâce au roman de Léon Tolstoï peut nous rappeler quelques mots de l’auteur russe : « Du général au soldat, chacun s’avouait qu’il n’était qu’un grain de sable dans cet océan humain, tout en ayant conscience de sa puissance en tant que partie constitutive de ce grandiose ensemble. » Tolstoï nous démontre que face à la violence et … Continuer de lire Editorial du dossier n°4 : Guerre et paix au Moyen Âge : une mosaïque d’acteurs

Common Army : Bataille de Bannockburn

La Common Army ou le déclin du roi de pique

Vaincre l’armée déployée devant lui sur les plaines de Bannockburn ne devrait être qu’une formalité pour Edward II, le roi anglais, en ce 23 juin 1314. Il faut dire que son rival qui prétend à l’indépendance du trône d’Écosse, Robert de Bruce, n’est parvenu à rassembler qu’une demi-dizaine de milliers de piétons appuyés par une maigre cavalerie légère[1]. Comment pourraient-ils tenir tête à la fine … Continuer de lire La Common Army ou le déclin du roi de pique