Le symbolisme militaire biélorusse

Remarques et avertissements de l’auteur : L’article se veut apolitique et utilise selon les recommandations de l’Académie française le terme « la Biélorussie » plutôt que « le Bélarus ». L’adjectif utilisé sera donc « biélorusse ». Cet article traite notamment de la collaboration durant la Seconde Guerre mondiale. Il n’a aucune vocation à blanchir ni louer ce comportement. Le but de l’article est de montrer aux locuteurs francophones les vicissitudes et … Continuer de lire Le symbolisme militaire biélorusse

Le « Pacte de Varsovie » à la lumière de son traité fondateur : combiner légitime défense et diffusion du socialisme

« L’existence des régimes socialistes de l’Europe de l’Est a été une des principales, et peut-être même la principale source de légitimation du pouvoir du Parti communiste de l’URSS, en URSS même »[1] écrit Jacques Lévesque dans son Essai sur la spécificité des relations entre l’URSS et l’Europe de l’Est de 1945 à 1989. L’Europe centre-orientale présentait donc pour l’Union soviétique un enjeu non seulement géopolitique, mais … Continuer de lire Le « Pacte de Varsovie » à la lumière de son traité fondateur : combiner légitime défense et diffusion du socialisme

Pologne

J’ai le TRACT… ou les faux-semblants des gouvernements alliés envers les soldats polonais !

La propagande, encore elle, ne recule devant aucun stratagème pour arriver à ses fins : après les timbres, les photos et les journaux, elle s’insinue par des tracts donnés de la main à la main ou largués par les avions au-dessus de zones de combats. Voici quelques-uns de ces textes traduits en français. Ce premier document traite de ce que l’on appelait « les malgré-nous », ou l’obligation … Continuer de lire J’ai le TRACT… ou les faux-semblants des gouvernements alliés envers les soldats polonais !

A l’Est, la guerre sans fin, 1918-1923. Compte-rendu de l’exposition du musée de l’Armée

Le musée de l’Armée (Paris 7e, Invalides) continue sur sa bonne lancée concernant les expositions temporaires. Après les succès des thèmes larges comme « Guerres secrètes » ou « Dans la peau d’un soldat », le musée présente une exposition beaucoup plus précise : cinq années de guerres qui ne sont pas régulières, très peu connues du grand public. La complexité pour comprendre ces conflits peut expliquer pourquoi nous … Continuer de lire A l’Est, la guerre sans fin, 1918-1923. Compte-rendu de l’exposition du musée de l’Armée