Le « Pacte de Varsovie » à la lumière de son traité fondateur : Combiner légitime défense et diffusion du socialisme

« L’existence des régimes socialistes de l’Europe de l’Est a été une des principales, et peut-être même la principale source de légitimation du pouvoir du Parti communiste de l’URSS, en URSS même »[1] écrit Jacques Lévesque dans son Essai sur la spécificité des relations entre l’URSS et l’Europe de l’Est de 1945 à 1989. L’Europe centre-orientale présentait donc pour l’Union soviétique un enjeu non seulement géopolitique, mais … Continuer de lire Le « Pacte de Varsovie » à la lumière de son traité fondateur : Combiner légitime défense et diffusion du socialisme

Le massacre de Nankin – Une cicatrice à jamais

« Ceux qui ne peuvent se souvenir du passé sont condamnés à le répéter. » — Vie de Raison (1905) de George Santayana Toute souffrance s’efface et même s’oublie avec le temps. Afin de ne pas être oubliée, elle doit être commémorée, remise en avant dans les esprits. La signification de son souvenir n’est pas d’enregistrer la douleur, mais de réfléchir à ses effets et … Continuer de lire Le massacre de Nankin – Une cicatrice à jamais

L’engagement poussé à son paroxysme : Au nom du Japon – Onoda Hirō (2020)

La nature même de l’engagement peut sembler surannée dans une société occidentale où l’individualisme – certains parleront d’égoïsme – et le repli dans ses sphères familiales semblent être les nouvelles normes. Paradoxal, pourtant, dans un monde de plus en plus globalisé. Cependant, certaines causes nous transcendent, qu’elles semblent concrètes (l’acquisition de nouveaux droits) ou plus abstraites (la nation, le sens de la patrie ou même … Continuer de lire L’engagement poussé à son paroxysme : Au nom du Japon – Onoda Hirō (2020)

L’Offensive à outrance, histoire d’un glissement doctrinal.

En 1870, la défaite est un traumatisme pour les Français et notamment pour les élites militaires[1]. Alors que les troupes françaises étaient victorieuses en Crimée et en Italie, elles sont complètement dépassées par leurs adversaires allemands. Les chefs français se rendent compte des insuffisances de la préparation de la guerre par les troupes du Second Empire. Le professionnalisme des membres du Großer Generalstab prussien, avec … Continuer de lire L’Offensive à outrance, histoire d’un glissement doctrinal.

De la fabrique d’un lieu de mémoire militaire et républicain au XXIe siècle : le monument aux Morts pour la France en opérations extérieures

Par Christophe Jacq, professeur agrégé d’histoire-géographie. Attendu par les familles des soldats morts en opérations extérieures, par leurs frères d’armes et par les diverses associations porteuses de la mémoire des conflits, annoncé depuis 2011 au moment où, à l’initiative du Ministre de la Défense Gérard Longuet, un groupe de travail est constitué afin de définir précisément les attentes et les contraintes qui s’y rattachent, le … Continuer de lire De la fabrique d’un lieu de mémoire militaire et républicain au XXIe siècle : le monument aux Morts pour la France en opérations extérieures

1940 : Les officiers français face à la défaite : quelle analyse ? (2ème partie)

Une mentalité de « minorité assiégée » Exorcisant sa peur, accentuée par la perte de tous les repères et un profond sentiment d’abandon, l’opinion publique vilipende une armée qui a failli. La hiérarchie militaire est brocardée sinon vouée aux gémonies, la confiance, quasi-totale, de la nation en son armée, anéantie. Céline, toujours aussi acrimonieux, fait écho au sentiment général : Elle coûtait cher l’armée française, 400 milliards pour … Continuer de lire 1940 : Les officiers français face à la défaite : quelle analyse ? (2ème partie)

Que fête-t-on le 11 novembre?

Le jour de la Saint Martin (saint patron des soldats), le 11 novembre 1918, à la onzième heure d’une journée automnale: les cloches sonnent à la volée. L’armistice est signé, la guerre semble terminée. Aujourd’hui, nous commémorons cent ans plus tard cette signature. Mais, derrière cette signature se cache beaucoup d’événements que nous devons commémorer. Depuis plusieurs semaines, les polémiques autour des commémorations pullulent. Nous … Continuer de lire Que fête-t-on le 11 novembre?

A l’Est, la guerre sans fin, 1918-1923. Compte-rendu de l’exposition du musée de l’Armée

Le musée de l’Armée (Paris 7e, Invalides) continue sur sa bonne lancée concernant les expositions temporaires. Après les succès des thèmes larges comme « Guerres secrètes » ou « Dans la peau d’un soldat », le musée présente une exposition beaucoup plus précise : cinq années de guerres qui ne sont pas régulières, très peu connues du grand public. La complexité pour comprendre ces conflits peut expliquer pourquoi nous … Continuer de lire A l’Est, la guerre sans fin, 1918-1923. Compte-rendu de l’exposition du musée de l’Armée

[4/4]La dissuasion avant l’ère nucléaire: l’exemple de l’armée française des années 1930 face à l’Allemagne nazie

Partie III: Une dissuasion ? L’objet de cette étude demeure la question de la dissuasion. Afin de mieux saisir cette problématique, nous avons pris le cas de l’armée française durant les années 1930. Puis,  nous nous sommes interrogés sur la manière dont était vue cette armée et sa détentrice par l’Allemagne nazie. C’est à partir de cette vision de l’autre que nous pouvons dès lors observer … Continuer de lire [4/4]La dissuasion avant l’ère nucléaire: l’exemple de l’armée française des années 1930 face à l’Allemagne nazie

[3/4]La dissuasion avant l’ère nucléaire: l’exemple de l’armée française des années 1930 face à l’Allemagne nazie

Partie II: La France et son armée vue par l’Allemagne nazie Nous venons d’observer dans une première partie l’outil militaire français. Nous avons par ailleurs soulevé des imperfections problématiques de celle-ci durant les années 1930. Mais cela ne répond pas à la question de la dissuasion potentielle exercée par cette dernière, vis-à-vis de l’Allemagne nazie. Il faut alors observer comment l’Allemagne nazie percevait la France … Continuer de lire [3/4]La dissuasion avant l’ère nucléaire: l’exemple de l’armée française des années 1930 face à l’Allemagne nazie