Rester « Number One » pendant les années 1990, ou comment motiver la jeunesse américaine à s’engager

Depuis la Première Guerre mondiale, la propagande américaine diffuse dans le monde occidental et au-delà, l’image d’un engagement patriotique au détriment de soi. Durant la Seconde Guerre mondiale, cette dernière s’est véritablement ancrée dans les consciences grâce au symbole de Captain America et à la libération de 1944 qui permettent aux étasuniens de se poser en libérateurs de l’Europe de l’Ouest occupée. Commence en 1947 … Continuer de lire Rester « Number One » pendant les années 1990, ou comment motiver la jeunesse américaine à s’engager

Une œuvre picturale pouvant encore être vue à Samarcande

Samarcande, de Amin Maalouf

« Samarcande, c’est la Perse d’Omar Khayyam (1048-1131), poète du vin, libre-penseur, astronome de génie, mais aussi celle de Hassan Sabbah (1050-1131), fondateur de l’ordre des Assassins, la secte la plus redoutable de l’histoire »[1] Amin Maalouf est né le 25 février 1949 à Beyrouth. Il étudie chez les Jésuites et à l’école française dans un univers multiculturel. Après des études d’économie et de sociologie, … Continuer de lire Samarcande, de Amin Maalouf

La-mort-du-general-Gordon-a-Khartoum-par-George-W.-Joyce

Le dernier combat du général Gordon par George W. Joy

Le 11 février 1885, la ville ouvrière de Manchester, oubliant presque la grisaille de ses puits de mine et de ses ateliers textile, se lève dans l’effroi des lignes sordides qui font la première page du Manchester Guardian : « Campagne du Soudan-Mort de Gordon-Terribles massacres à Khartoum-Les femmes et les enfants n’ont pas été épargnés-Tous les notables passés au fil de l’épée-Secours du général Charles Wilson-Combats … Continuer de lire Le dernier combat du général Gordon par George W. Joy

La guerre au XXIe siècle : quand un conflit en cache un autre, la question kurdo-syrienne

Les conflits asymétriques ont marqué l’actualité ces dernières années. Ce type de conflit oppose un acteur faible face à un autre acteur fort, généralement des Etats à des structures non-étatiques, et se caractérise notamment par les guerres insurrectionnelles ou bien la guérilla. Le conflit asymétrique est un pan de la guerre irrégulière et s’oppose donc au conflit conventionnel (conflit inter-étatique). Ce type de guerre irrégulière … Continuer de lire La guerre au XXIe siècle : quand un conflit en cache un autre, la question kurdo-syrienne

Quand l’Histoire est gravée dans la roche… ou le bois : l’art de la guerre sumérien.

      L’aspect militaire de l’antiquité renvoie généralement à l’image de deux modèles d’armées, l’un discipliné et lourdement équipé basé sur les exemples grec ou romain, l’autre plus relâché, avec pléthore de troupes plus légèrement armées et moins disciplinées. Les hoplites et les légionnaires apparaîtraient alors dans l’imaginaire collectif comme les premiers vrais soldats « professionnels », références incontournables en Histoire militaire, dont l’efficacité aurait permis … Continuer de lire Quand l’Histoire est gravée dans la roche… ou le bois : l’art de la guerre sumérien.

Soldats de la Division Daguet dans la ville d'Al-Salman (ECPAD)

La guerre au XXIe siècle : guerre de conquête, guerre désuète ?

Dans l’imaginaire collectif, la guerre renvoie instinctivement à une finalité de domination territoriale. Elle permet, en effet, d’étendre ses frontières aux dépens d’autrui. Mais en réalité, cela n’est qu’un des multiples aspects du caméléon qu’est la guerre. Continuer de lire La guerre au XXIe siècle : guerre de conquête, guerre désuète ?