31 janvier 1865 : vote du XIIIe amendement de la Constitution des États-Unis

Les États-Unis sont divisés par une guerre civile, la guerre de Sécession, entre 1861 et 1865. Elle a pour cause deux formes de société qui s’affrontent : une société capitaliste et industrialisée au Nord (l’Union) et une société d’économie agraire fondée sur l’esclavagisme au Sud (les Confédérés). Le fossé entre ces deux modèles se creuse progressivement au fil des années avant que la guerre n’éclate, le 12 avril 1861, avec l’attaque du fort Sumter en Caroline du Sud. L’arrivée au pouvoir du républicain Abraham Lincoln, le 4 mars 1861, accentue à nouveau cette fracture : ce politique originaire de l’Illinois est la figure de proue du modèle de la société capitaliste. Le Sud fait sécession refusant la modification de son système économique et sociétal esclavagiste.

Ce conflit est, du point de vue militaire, le laboratoire de la guerre technologique moderne qui touche la France en 1870 et embrase l’Europe entre 1914 et 1918. Les grandes batailles, comme celles de Chancellorsville (1er au 4 mai 1863), de Gettysburg (1er au 3 juillet 1863), ou encore de Wilderness (5 au 6 mai 1864) en sont les exemples. A présent, les batailles ne s’inscrivent plus dans un temps restreint comme avant, elles durent plusieurs jours. Les forces employées sont très importantes, comme à Wilderness où les 61 025 confédérés du général Robert E. Lee font face aux 101 895 soldats de l’Union du général Ulysses S. Grant.

Enfin, cette réalité de la guerre moderne se retrouve dans le matériel utilisé. Le canon Whitworth de 70 mm se chargeant par la culasse, appelé le Colt Army Mod, est employé par les soldats. En 1860, les combattants sont équipés de munitions à balle ou encore de la célèbre mitrailleuse Gatling. C’est donc une guerre technologique et de masse, un terreau pour les conflits à venir.

Treizième amendement de la Constitution des États-Unis, Nationalbdgf Archives of the Unites States, Wikimedia, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:13th_Amendment_Pg1of1_AC.jpg

The Civil War est née à cause d’un conflit de modèle social et économique. Son origine est la question de l’esclavage. C’est pourquoi, le vote le 31 janvier 1865 puis l’adoption dans la Constitution américaine du XIIIe amendement le 6 décembre 1865, restent historiques : l’esclavage est aboli, la guerre se termine. Cependant, le président A. Lincoln n’a pas pu voir ce XIIIe amendement entrer officiellement dans la Constitution puisqu’il est assassiné au théâtre Ford à Washington le 14 avril 1865 par un comédien confédéré, John W. Booth. Ce dernier aurait crié « sic semper tyrannis » en commentant son crime. Cette phrase est d’ailleurs originellement attribuée à Brutus, l’un des assassins de Jules César et signifie en français 
« toujours pareil pour les tyrans ».

Le texte en français :

Section 1. « Ni esclavage ni servitude involontaire, si ce n’est en punition d’un crime dont le coupable aura été dûment condamné, n’existeront aux États-Unis ni dans aucun des lieux soumis à leur juridiction. »

Section 2. « Le Congrès aura le pouvoir de donner effet au présent article par une législation appropriée. »

Laisser un commentaire