Sargon II, roi de guerre

Sargon II, roi de guerre

Roi guerrier aspirant à conquérir le monde connu et à transmettre à la postérité la gloire de son règne, Sargon II, au cours des dix-sept années durant lesquelles il occupe le trône, étend et développe considérablement le territoire de l’empire néo-assyrien. Probablement fils de Tiglath-phalazar III, Sargon II devient roi d’Assyrie à partir de 722 av. J.-C. après avoir renversé Salmanazar V, supposément son frère, … Continuer de lire Sargon II, roi de guerre

Stèle de victoire de Narâm-Sîn, roi d’Akkad

La Stèle de victoire de Narâm-Sîn est l’une des œuvres d’art les plus connues de Mésopotamie. Monument haut de deux mètres, sculpté dans un calcaire rose, elle est une des œuvres majeures témoignant de l’art sculptural de la dynastie d’Akkad . Découverte en 1898 par Jacques de Morgan à Suse, où elle avait été transportée comme butin après un raid réussi du roi élamite[1] Šutruk-Naḫḫunte contre … Continuer de lire Stèle de victoire de Narâm-Sîn, roi d’Akkad

Reconstruction de la tombe du roi Abargi ou de la reine Puabi

Quand l’Histoire est gravée dans la roche… ou le bois : l’art de la guerre sumérien.

L’aspect militaire de l’antiquité renvoie généralement à l’image de deux modèles d’armées, l’un discipliné et lourdement équipé basé sur les exemples grec ou romain, l’autre plus relâché, avec pléthore de troupes plus légèrement armées et moins disciplinées. Les hoplites et les légionnaires apparaîtraient alors dans l’imaginaire collectif comme les premiers vrais soldats « professionnels », références incontournables en Histoire militaire, dont l’efficacité aurait permis l’hégémonie de leurs … Continuer de lire Quand l’Histoire est gravée dans la roche… ou le bois : l’art de la guerre sumérien.