La campagne des Carolines, une prouesse logistique de la guerre de Sécession

La guerre de Sécession, que les américains appellent « Civil War », vit s’affronter le Nord et le Sud des États-Unis d’Amérique entre 1861 et 1865 dans le conflit le plus meurtrier de son histoire1, et s’acheva avec la défaite des armées sudistes, écrasées sous le poids de la puissance industrielle et démographique de l’Union. Guerre à la fois économique, culturelle, militaire et industrielle, elle est aujourd’hui … Continuer de lire La campagne des Carolines, une prouesse logistique de la guerre de Sécession

La tribune des généraux d’avril 2021. D’une bataille des mots à une querelle politique : risques, dialectique et conflits autour de la tribune

Le 18 juin 1940, un général de brigade à titre temporaire fait entendre sa voix sur les ondes de la BBC depuis Londres. Le général de Gaulle appelle solennellement les Français à poursuivre la guerre contre l’Allemagne en gardant espoir. Il commence son appel en démontrant que les chefs de l’armée française ont décidé d’arrêter le combat et de former un gouvernement afin d’envisager un … Continuer de lire La tribune des généraux d’avril 2021. D’une bataille des mots à une querelle politique : risques, dialectique et conflits autour de la tribune

Le « Pacte de Varsovie » à la lumière de son traité fondateur : Combiner légitime défense et diffusion du socialisme

« L’existence des régimes socialistes de l’Europe de l’Est a été une des principales, et peut-être même la principale source de légitimation du pouvoir du Parti communiste de l’URSS, en URSS même »[1] écrit Jacques Lévesque dans son Essai sur la spécificité des relations entre l’URSS et l’Europe de l’Est de 1945 à 1989. L’Europe centre-orientale présentait donc pour l’Union soviétique un enjeu non seulement géopolitique, mais … Continuer de lire Le « Pacte de Varsovie » à la lumière de son traité fondateur : Combiner légitime défense et diffusion du socialisme

La Commune (Paris, 1871) – Peter Watkins

Alors que la capitale célèbre le 150ème anniversaire de la Commune de Paris, retour sur l’un des films les plus emblématiques de cette fameuse insurrection populaire : La Commune (Paris, 1871) du réalisateur britannique Peter Watkins. Diffusé en 2000 sur la chaîne de télévision Arte dans ce qui est sa version originale et intégrale, le film s’avère, aujourd’hui encore, hors-norme à bien des égards : par sa … Continuer de lire La Commune (Paris, 1871) – Peter Watkins

Les 150 ans de la Semaine Sanglante : la fin de la commune de Paris

Il y a 150 ans, la ferveur émancipatrice qui s’était répandue dans Paris depuis le 18 mars 1871 allait connaître ses derniers instants, alors que commençait une semaine de combats et de répression plus communément désignée sous l’appellation de Semaine Sanglante. L’armée républicaine de 130 000 hommes mit un terme sanglant à l’expérience communaliste parisienne, défendue par une à deux dizaines de milliers de Fédérés, … Continuer de lire Les 150 ans de la Semaine Sanglante : la fin de la commune de Paris

Bilan militaire de la campagne de 1871 à l’intérieur : la Commune de Paris

Campagne de 1871 à l’intérieur. Ce terme assez vague désigne la répression des insurrections populaires qui ont fleuri après la guerre franco-prussienne. Les insurgés ont en effet organisé des “Communes” dans plusieurs grandes villes de France dans une optique d’autogestion et de solidarité avec la Commune de Paris, la première ainsi constituée. En effet, les élections de l’Assemblée constituante du 8 février, qui voient un … Continuer de lire Bilan militaire de la campagne de 1871 à l’intérieur : la Commune de Paris

L’ingérence américaine à l’aube de la guerre civile guatémaltèque  

Guatemala nous voilà. C’est sans doute ce qu’a proféré le conquistador espagnol Pedro de Alvarado (1485–1541) lorsqu’il amara son navire sur les côtes guatémaltèques pour la première fois. Nous sommes en 1524. L’Empire espagnol, échoué quelques années auparavant sur les bords de la péninsule du Yucatán[1], est désormais déterminé à envahir cette terre où semblent s’amonceler café, maïs et autres denrées qui font alors défaut … Continuer de lire L’ingérence américaine à l’aube de la guerre civile guatémaltèque  

20 novembre 1759 : Quand un projet d’invasion de l’Angleterre tombe à l’eau

Si l’année 1759 est qualifiée par les Anglais d’annus mirabilis (année miracle), elle devient logiquement et par opposition une annus horribilis (année horrible) pour le royaume de France. En effet, cette année marque un tournant majeur dans la guerre de Sept Ans : l’armée de Louis XV subit d’importantes défaites face aux Prussiens, Britanniques et Hanovriens, autant en Europe qu’en Amérique du Nord. Le 20 novembre, … Continuer de lire 20 novembre 1759 : Quand un projet d’invasion de l’Angleterre tombe à l’eau

Editorial | Sur les sentiers de la guerre : s’engager à l’époque contemporaine

Cette année, La Revue d’Histoire Militaire vous propose de s’interroger ensemble sur la question de l’engagement. Au travers d’un dossier de dix articles, ce thème sera étudié par le biais de l’histoire militaire, en étendant notre réflexion à différentes aires géographiques et périodes de l’histoire contemporaine. S’engager. Un verbe qui s’ancre au cœur de nos sociétés. Qu’importe le domaine, le don de soi est omniprésent … Continuer de lire Editorial | Sur les sentiers de la guerre : s’engager à l’époque contemporaine

Fontaine-Française, 1595 : Henri IV joue sa vie contre son panache !

« Dans bien des affaires, j’ai combattu pour la victoire ; mais à Fontaine-Française, j’ai combattu pour la vie. » (Le roi de France Henri IV suite au combat de Fontaine-Française) Le 22 mars 1594, Paris valant bien une messe, le nouveau roi de France, Henri IV de Bourbon, 41 ans, entrait enfin à Paris, capitale d’un royaume de France, se soumettant peu à peu à l’autorité de … Continuer de lire Fontaine-Française, 1595 : Henri IV joue sa vie contre son panache !