Les somnambules. Eté 1914: comment l’Europe a marché vers la guerre (C. Clark)

La Première Guerre mondiale se clôt avec le traité de Versailles signé le 28 juin 1919. L’article 231 déclare l’Allemagne responsable de la guerre. Deux points sont à retenir d’une telle affirmation : la recherche d’un coupable et la négation historique au profit des enjeux politiques du moment, de la part des vainqueurs. En somme, il faut une cause à l’embrasement européen. Cependant, l’Allemagne est-elle … Continuer de lire Les somnambules. Eté 1914: comment l’Europe a marché vers la guerre (C. Clark)

Corap : bouc émissaire de la défaite de 1940 (M. Schiavon)

« En un mot, alors que nos chefs ont prétendu renouveler la guerre de 1915-1918, les Allemands faisaient celle de 1940 ». Ainsi, Marc Bloch dans l’Etrange défaite soulève la problématique militaire lors de la défaite de 1940, expliquant cette dernière par la vision déformée de la guerre par les officiers français, vis-à-vis des officiers allemands qui pensaient une guerre bien différente. Cette asymétrie explique … Continuer de lire Corap : bouc émissaire de la défaite de 1940 (M. Schiavon)

Techniques du terrorisme : Méthodes et pratiques du « métier terroriste » (J.-L. Marret)

L’ouvrage de Jean Luc Marret, intitulé Techniques du Terrorisme, méthodes et pratiques du « métier terroriste » analyse le phénomène du terrorisme aux travers de ses moyens d’action. Loin d’en établir une définition fixe – rappelons à cet effet que 109 définitions furent énumérées par Schmid et Langman dans leur étude Political terrorism: A new guide to actors, authors, concepts, data bases, theories and literature – , Jean-Luc Marret … Continuer de lire Techniques du terrorisme : Méthodes et pratiques du « métier terroriste » (J.-L. Marret)

Contre-Insurrection, Théorie et pratique

Le XXIe siècle est marqué par un changement profond des crises. Alors que les conflits inter-étatiques étaient encore la norme jusqu’au milieu du XXe siècle, les années de l’après seconde guerre mondiale ont vu l’apparition d’un nouveau type de conflit : les guerres asymétriques, celles du faible au fort, de manière non conventionnelle, c’est à dire ne s’appuyant pas sur le droit à/de la guerre. … Continuer de lire Contre-Insurrection, Théorie et pratique